Accéder au contenu principal
Championnat d’Afrique des nations

CHAN 2014: le Maroc a la tête en quarts, le Burkina Faso est éliminé

Le Marocain Brahim El Bahri.
Le Marocain Brahim El Bahri. AFP

L’équipe du Maroc s’est qualifiée pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2014), ce 20 janvier 2014 au Cap, après avoir battu l’Ouganda 3-1. Les Marocains, premiers du groupe B, affronteront le Nigeria, le 25 janvier. Les Zimbabwéens, deuxièmes, défieront les Maliens, le même jour. Le Burkina Faso, battu 1-0 par le Zimbabwe au Cap, est éliminé du CHAN 2014.

Publicité

De notre envoyé spécial au Cap,

L’équipe du Maroc sera bien au rendez-vous, en quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2014). Après deux matches nuls, les Marocains ont battu les Ougandais 3-1, ce 20 janvier 2014 au Cap, et se sont ainsi assuré la première place du groupe B. Ils ont pourtant failli quitter ce CHAN 2014 par la petite porte.

Le Maroc ouvre le score

En début de rencontre, les Marocains monopolisent le ballon et multiplient les incursions, mais les rares occasions sont ougandaises. Nadir Lamyaghri, le portier marocain, doit intervenir plusieurs fois. Que ce soit les deux poings en avant (2e), sur une sortie dans les pieds adverses (7e), ou sur un coup franc direct du milieu de terrain Vincent Kayizzi (23e). Vincent Kayizzi dont une reprise de volée à bout portant a été repoussée par le défenseur Mohamed Oulhaj (16e).

Malgré tout, les « Lions de l’Atlas » ouvrent le score par l’entremise de Rafik Abdessamad (29e). Le milieu de terrain est à la réception d’un centre millimétré du très habile Abdelkabir El Ouadi : 1-0.

Les Ougandais se rebiffent

Les Ougandais tentent alors de réagir. Sur un corner, le milieu de terrain Hassan Wasswa reprend le ballon de volée. Lamyaghri réalise une belle parade. Le ballon revient alors vers le défenseur Savio Kabugo qui donne un coup de tête. Mais Mohamed Abarhoun sauve sur sa ligne (32e).

Même si ce score de 1-0 ne les élimine pas, les « Cranes » insistent, bousculent leurs adversaires. Et, à l’heure de jeu, Yunus Sentamu égalise de près, grâce à une petite passe en cloche de Vincent Kayizzi : 1-1, 60e. Sur ce coup-là, la défense marocaine a été passive ; elle est restée focalisée sur la position de hors-jeu de Denis Iguma.

C’est alors au tour du Maroc d’être virtuellement éliminé. Les « Lions de l’Atlas » ne paniquent pas pour autant. Même quand Abdelkabir El Ouadi rate une occasion en or, en n’enroulant pas assez une frappe (75e).

A la 77e minute, Iajour Mouhssine, entré en jeu peu de temps auparavant, donne raison à son entraîneur, Hassan Benabicha. L’attaquant du Raja Casablanca tente une frappe en pivot, à l’entrée de la surface de réparation. Benjamin Ochan, le portier ougandais, est masqué au départ du ballon et ne réagit pas assez vite : 2-1.

Le Nigeria dans la ligne de mire

Galvanisés, les Marocains veulent enfoncer le clou. Iajour Mouhssine manque un duel avec Ochan (83e). Pas Abdelkabir El Ouadi. Il profite d’un choc entre deux joueurs, à la lutte sur un long ballon aérien, pour aller défier le portier ougandais. El Ouadi pique son ballon. Ochan ne peut que freiner la balle. Le petit attaquant la récupère derrière, élimine un défenseur revenu en catastrophe et conforte le succès du Maroc : 3-1, 90e+3.

En quarts de finale, le 25 janvier au Cap, le Maroc défiera le Nigeria, tandis que le Zimbabwe affrontera le Mali. Les Zimbabwéens, deuxièmes du groupe B derrières les Marocains, ont battu 1-0 le Burkina Faso, éliminé et dernier de la poule.


→ A VOIR : LE CALENDRIER DU CHAN 2014

 

Brahim El Bahri, milieu de terrain marocain :
« Je suis vraiment très fier et très content de cette qualification. On a fait le plus important : gagner ce match. On a trouvé l’efficacité cette fois, contrairement au match précédent face au Burkina Faso où on avait raté beaucoup d’occasions de but. […] On n’a pas eu peur après l’égalisation de l’Ouganda, mais ça a été difficile de revenir dans le match. Après, il y a eu les changements faits par notre coach. Les remplaçants ont réussi une bonne rentrée. […] Le Nigeria (futur adversaire en quarts, Ndlr) est une grande nation du foot africain. On les a vus jouer hier contre l’Afrique du Sud. Ils forment une très bonne équipe. On fera tout pour les battre et aller chercher cette place en demi-finales. »

Hassan Benabicha, sélectionneur marocain :
« On n’avait pas bien préparé cette équipe avant de venir en Afrique du Sud. On a fait une préparation de deux jours, puis on a voyagé encore deux jours. Le lendemain, on a joué un match catastrophique face au Zimbabwe. L’essentiel, c’est qu’on n’a pas perdu ce premier match. Ensuite, lors du deuxième match, on a mieux senti la compétition, mais on n’a pas gagné. Nos attaquants, qui sont des buteurs dans leurs clubs, ont raté beaucoup d’occasions de but. Ce troisième match était un match décisif. […] On voulait le gagner. On a bien commencé en inscrivant le premier but. En deuxième période, on a reculé un peu à cause de notre condition physique. Parce qu’au Maroc, c’est la trêve hivernale en ce moment. […] On a joué face à une très grande équipe anglophone, qui mise sur les balles aériennes. Ils nous ont posé beaucoup de problèmes, mais l’essentiel était d’être qualifiés. »

 

CHAN 2014 : Classement du groupe B

 PointsButsContreDiff.Joués
1. Maroc (qualifié)542+23
2. Zimbabwe (qualifié)51+13
3. Ouganda434- 13
4. Burkina Faso
124- 23

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.