Accéder au contenu principal
Football

CAN 2015: une fin d’éliminatoires surréaliste

L'Egyptien Mohamed Salah célèbre un but face au Botswana.
L'Egyptien Mohamed Salah célèbre un but face au Botswana. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations vont s’achever dans un climat surréaliste avec les cinquième (14/15 novembre) et sixième journées (19 novembre). Les vingt-huit équipes engagées doivent faire abstraction du flou qui entoure le futur pays hôte de la CAN 2015 (17 janvier-8 février).

Publicité

Côte d’Ivoire-Sierra Leone, Cameroun-RD Congo, Congo-Nigeria, Egypte-Sénégal. Ce sont les affiches de la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 de football, ces 14 et 15 novembre 2014.

Les joueurs concernés vont devoir se focaliser sur ces rencontres décisives, sans penser au flou total qui entoure l’organisation de la CAN 2015. La phase finale aura-t-elle lieu aux dates prévues (17 janvier-8 février) comme le souhaite ardemment la Confédération africaine de football (CAF) ? Dans quel pays aura lieu le tournoi, le Maroc ayant été dessaisi de l’organisation ? Est-ce que ça pourrait être au Qatar ? Y a-t-il un vrai risque de contamination par le virus Ebola, comme l’a souligné le Maroc pour justifier sa demande de report de la compétition ?

Les joueurs ivoiriens, dos au mur après une défaite 4-3 face à la RDC, ont intérêt à chasser ces questions de leurs esprits, lorsqu’ils ouvriront le bal, ce vendredi à 15h TU à Abidjan. Les « Eléphants », troisièmes du groupe D à égalité de points avec les Congolais (1), doivent gagner s’ils veulent finir parmi les deux premiers et se qualifier pour la CAN 2015 (2). « Quand on reçoit deux fois de suite à domicile (la Côte d’Ivoire affrontera le Cameroun à Abidjan, le 19 novembre, Ndlr) avec comme enjeu une qualification à une CAN, oui, je peux affirmer qu’on a notre destin en mains, affirme le sélectionneur Hervé Renard sur le site de la Fédération ivoirienne. La qualification pour la CAN 2015 est un impératif pour la Côte d’Ivoire. Il s’agit donc d’une cause nationale ».

Le Cameroun et la Tunisie y sont presque

Le Cameroun n’a pas la même pression avant de défier la RDC à Yaoundé. Un match nul face aux « Léopards » suffirait à qualifier les « Lions indomptables ». « Avec ce premier match à domicile, s’il l’on garde cette même ligne de conduite, notre qualification peut être en poche, souligne ainsi le défenseur camerounais Henri Bédimo. Mais il faut rester humble et rigoureux pour bien gérer cette rencontre ».

Le troisième pays qualifié pour la CAN 2015, après l’Algérie et le Cap-Vert, pourrait toutefois être la Tunisie. Les Tunisiens peuvent s’assurer la première place du groupe G s’ils gagnent au Botswana, ce vendredi. Un petit point supplémentaire suffira en tout cas à les envoyer en phase finale. « Il nous importe de finir le travail et de décrocher le billet pour la phase finale, qui est l’objectif principal de toute sélection, a déclaré le sélectionneur Georges Leekens lors d’une conférence de presse. Nous ne pensons pas au match de l’Egypte ».

L’autre rencontre du groupe G opposera ce samedi au Caire le Sénégal à l’Egypte, nation la plus titrée d’Afrique mais qui a manqué les CAN 2012 et 2013. « Il ne faut pas perdre, ce serait déjà un bon résultat », a souligné Alain Giresse, le sélectionneur de l’équipe sénégalaise. Les Egyptiens sont actuellement troisièmes derrière les Sénégalais.

Le Nigeria au bord du gouffre

Un autre géant d’Afrique est en danger : le Nigeria, tenant du titre, joue son va-tout au Congo. Une défaite éliminerait les Nigérians et qualifierait les Congolais pour leur première CAN depuis 2000. Les « Diables rouges » entraînés par le Français Claude Le Roy seront attentifs au résultat de l’autre rencontre du groupe A entre l’Afrique du Sud et le Soudan.

Dans le groupe C, le Gabon peut valider son billet en faisant match nul en Angola. Les Gabonais seront toutefois privés de leur joueur vedette Pierre-Emerick Aubameyang. Ce dernier a été retenu par son club, le Borussia Dortmund, car la convocation de l’attaquant en équipe nationale est arrivée trop tardivement en Allemagne. De son côté, le Burkina Faso est en déplacement au Lesotho.

Dans le groupe E, la tension sera maximale lors de Togo-Guinée. Les Togolais veulent s’accrocher à leur deuxième place, tandis que les Guinéens ont besoin de points. Le Ghana, de son côté, sera qualifié s’il gagne en Ouganda.

Dans le groupe B, le Mali tentera d’imiter l’Algérie. Pour cela, il faudra faire un résultat au Malawi.

(1) On départage deux ou trois équipes à égalité de points en fonction des résultats des matches durant lesquels ils se sont affrontés.
(2) Les deux premiers de chaque groupe et le meilleur troisième (tous groupes confondus) sont qualifiés pour la phase finale du tournoi.


CAN 2015 : CALENDRIER ET RESULTATS DE LA 5e JOURNEE

Vendredi 14 novembre 2014 –

Sierra Leone – Côte d’Ivoire
Botswana – Tunisie

Samedi 15 novembre 2014 –

Congo – Nigeria
Afrique du Sud – Soudan
Malawi – Mali
Algérie – Ethiopie
Lesotho – Burkina Faso
Angola – Gabon
Cameroun – RD Congo
Ouganda – Ghana
Togo – Guinée
Mozambique – Zambie
Cap-Vert – Niger
Egypte – Sénégal

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.