Accéder au contenu principal
Football/ FIFA

Mondial des clubs: l’ES Sétif entre en piste

La joie des joueurs de l'ES Sétif après avoir remporté la Ligue des champions africaines.
La joie des joueurs de l'ES Sétif après avoir remporté la Ligue des champions africaines. AFP PHOTO/FAROUK BATICHE

Après la défaite du club marocain Moghreb de Tétouan aux tirs au but face à l'équipe néozélandaise Auckland City FC, l'Afrique sera représentée à l'édition 2014 de la Coupe du monde des clubs par les Algériens de l’ES Sétif. Samedi 13 décembre, ils affronteront à leur tour Auckland City FC à Rabat.

Publicité

Pour la première fois de son histoire, l’ES Sétif va participer au « Mundialito ». Un honneur pour les récents vainqueurs de la Ligue des champions africaine. Après 26 années de disette sur la scène continentale, les Sétifiens ont certainement envie de faire durer le plaisir.

Faire aussi bien que le Raja Casablanca

Mais il faudra passer le cap difficile de ce quart de finale face à Auckland City FC pour Sétif qui a tout de même remporté quatre championnats nationaux lors des huit dernières saisons. Car les Néo-Zélandais arrivent en pleine confiance. Pour leur sixième participation, un record, ils ont pu se qualifier à nouveau pour les quarts de finale après avoir battu les Marocains du Moghreb Tétouan (victoire 4-3 aux tirs au but).

« Il ne faudra surtout pas sous-estimer Auckland. Ils ont parfaitement su contrer Tétouan et se sont créé plusieurs occasions. Je pense qu'ils évolueront de la même manière face à nous et nous allons devoir nous y adapter, prévient Kheireddine Madoui, l’entraîneur de l'ES Sétif. C'est une équipe très physique, mais le fait qu'elle ait déjà 120 minutes dans les jambes pourrait jouer en notre faveur ». Avant de rejoindre le Maroc, Kheireddine Madoui avait avoué que ses joueurs « pourraient bien, pourquoi pas, faire aussi bien que le TP Mazembe et le Raja Casablanca qui ont pu se hisser jusqu’en finale ». Le Raja Casablanca avait l'an dernier enflammé les rues de Marrakech après avoir obtenu son ticket pour la finale face au Bayern Munich.

Une grande année pour le football algérien

« Nous allons devoir récupérer aussi bien que possible de notre premier match, qui nous a coûté beaucoup de forces. Sétif ressemble beaucoup à Tétouan, avec des joueurs très techniques, mais une organisation peut-être légèrement plus défensive. Nous allons donc nous préparer en conséquence et j'espère que nous pourrons de nouveau livrer une bonne prestation », analyse de son côté Ramon Tribulietx, entraîneur d'Auckland City FC.

2014 restera une grande année pour le football algérien. Cinq mois après la qualification historique de la sélection pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde au Brésil, l'ES Sétif a remporté sa première Ligue des champions africaine. Un bon parcours au Maroc pour ce Mondial des clubs ressemble presque à une cerise sur le gâteau. En cas de victoire, l’Entente sportive de Sétif affrontera le prestigieux club argentin de San Lorenzo en demi-finale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.