Accéder au contenu principal

Football africain : la rétrospective 2014 (janvier-juin)

Les Nigérians fêtent le but de Peter Odemwingie (à droite) face à la Bosnie.
Les Nigérians fêtent le but de Peter Odemwingie (à droite) face à la Bosnie. REUTERS/Eric Gaillard

En football africain, le premier semestre 2014 (janvier-juin) a été marqué par le Championnat d’Afrique des nations remporté par la Libye, le début des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015 et, surtout, la Coupe du monde au Brésil où les équipes africaines ont connu des fortunes diverses.

Publicité

9 janvier – Trophées de la CAF. Sans surprise, Yaya Touré est désigné une troisième fois de suite Joueur africain de l’année. Au scrutin, l’Ivoirien devance le Nigérian John Obi Mikel et Didier Drogba. L’Egyptien Mohamed Aboutreika est élu meilleur joueur basé en Afrique, quelques jours après l’annonce de sa retraite.

1er février – CHAN 2014. L’équipe de Libye remporte son tout premier trophée, lors de cette troisième édition du Championnat d’Afrique des nations, une coupe d’Afrique bis réservée aux joueurs locaux. Les Libyens s’imposent 4 tirs au but à 3 face au Ghana (0-0 après prolongation), au terme d’une finale aussi ennuyeuse que la fin du tournoi. Ce CHAN 2014 - que la Libye devait d’ailleurs accueillir - avait pourtant bien commencé avec des buts, des surprises et du spectacle. Mais les joueurs évoluant sur le continent, qui sont peu habitués à enchaîner les matches de haut niveau, ont progressivement craqué physiquement.

5 février – Zambie. On apprend le décès de Dennis Lota (40 ans), ancien attaquant de l'équipe de Zambie et des Orlando Pirates en Afrique du Sud. Il comptait quatre phases finales de Coupe d'Afrique avec les « Chipolopolo ». En 2004, il avait entamé une carrière d'entraîneur. Lota occupait les fonctions d'adjoint avec le club de Moroka Swallows, toujours en Afrique du Sud.

20 février – Super Coupe. Au Caire, les Egyptiens d’Al Ahly, champions d’Afrique, viennent à bout 3-2 des Tunisiens du CS Sfaxien, vainqueurs de la Coupe de la Confédération 2013.

23 février – Cameroun. José Mourinho, l’entraîneur de Chelsea (Angleterre), se moque de l’âge de la superstar camerounaise et africaine Samuel Eto’o, en marge de l’émission de télévision Canal Football Club. « On n’a pas de buteur (cette saison). Samuel Eto’o ? Oui, Eto’o, mais il a 32 ans, peut-être même 35, je ne sais pas », lâche le Portugais devant une caméra de Canal Plus.

27 mars – Tunisie. Georges Leekens, 64 ans, est désigné sélectionneur de l’équipe nationale de Tunisie. L’ancien entraîneur de la Belgique déclare ensuite sur RFI : « Le but est évidemment de remettre la Tunisie sur la carte du football. Ça, c’est le plus important. J’ai déjà prouvé par le passé, que ce soit en Algérie ou en Belgique, que je pouvais mettre en place un programme. »

29 mars – Ligue des champions. Stupeur au Caire où le club égyptien d’Al Ahly est éliminé dès les 8es de finale retour. Les doubles tenants du titre se sont inclinés 3-2 face aux Libyens d’Al Ahly Benghazi.

12 avril – CAN2015. Les éliminatoires démarrent avec un match Mauritanie-Maurice comptant pour le tour préliminaire aller.

14 avril – Maroc. Après plusieurs mois de vacance du pouvoir, un nouveau président est élu à la tête de la Fédération royale marocaine (FRMF). Faouzi Lekjaa est chargé, notamment, de bien préparer la Coupe d’Afrique des nations 2015 qui doit se dérouler au Maroc neuf mois plus tard…

27 avril – CAN 2015. La Confédération africaine (CAF) procède au tirage au sort du premier, de deuxième et du dernier tour des éliminatoires. Le Cameroun, la Côte d’Ivoire et la RD Congo se retrouvent dans le même groupe de qualifications.

2 mai – Maroc. La Fédération marocaine confie le poste de sélectionneur de l’équipe nationale A à Badou Zaki. Ce dernier avait déjà conduit les « Lions de l’Atlas » entre 2002 et 2006, notamment en finale de la Coupe d’Afrique des nations 2004.

11 mai – RDC. Une bousculade fait au moins 15 morts, lors d’un match de championnat entre l’AS Vita Club de Kinshasa et le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi, au stade Tata Raphaël. Très vite, les autorités congolaises rejettent la faute sur les supporters du club kinois.

12 mai – Nigeria. Vincent Enyeama, le gardien de but de Lille (France), reçoit le Prix Marc-Vivien Foé RFI / France 24, qui récompense le meilleur footballeur africain du championnat français. Au palmarès, il succède au Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang,

26 mai – Egypte. Cinq mois après Mohamed Aboutreika, c’est un autre joueur égyptien de légende qui se retire. Wael Gomaa, 38 ans, annonce sa retraite. Le défenseur aura remporté trois Coupes d’Afrique des nations avec la sélection égyptienne et six Ligues des champions avec le club d’Al Ahly.

9 juin – Cameroun. Une préparation de Coupe du monde sans une polémique sur les primes de participation, c’est rare... Surtout au Cameroun. Après un long différend financier avec leurs dirigeants, les « Lions indomptables » acceptent de s’envoler pour le Brésil, avec 24 heures de retard.

13 juin – Mondial 2014. Sans surprise, le Cameroun entame mal son tournoi, à Natal. Malmenés par le Mexique, les Camerounais s’en sortent avec une défaite 1-0, après un arbitrage plutôt avantageux.

14 juin – Mondial 2014. Victoire 2-1 poussive de la Côte d’Ivoire face au Japon, à Recife. Bousculés par les Japonais, les Ivoiriens inversent la tendance grâce à des buts de Wilfried Bony et Gervinho. L’entrée en jeu de Didier Drogba semble avoir tétanisé l’équipe asiatique.

16 juin – Mondial 2014. 30 secondes de jeu au Brésil et le Ghana encaisse un premier but. Le défenseur John Boye, médiocre d’un bout à l’autre de la compétition, se fait crocheter par Clint Dempsey qui ouvre le score. A Natal, l’équipe des Etats-Unis s’impose 2-1 face à des « Black Stars » trop confiants.

16 juin – Mondial 2014. Le Nigeria entame son Mondial par un triste match nul face à l’Iran (0-0), à Curitiba.

17 juin – Mondial 2014. Les Algériens souffrent et s’inclinent logiquement 2-1 face à la Belgique, à Belo Horizonte, malgré un penalty de Sofiane Feghouli.

18 juin – Mondial 2014. Eliminé, ridiculisé… Le Cameroun s’incline 4-0 face à la Croatie, à Manaus. Le milieu de terrain Alexandre Song a été exclu à la 40e minute pour un invraisemblable coup de coude asséné à l’attaquant Mariod Mandzukic.

19 juin – Mondial 2014. La Côte d’Ivoire s’incline 2-1 face à la Colombie, à Brasilia, dans une ambiance extraordinaire. Les larmes du milieu de terrain Geoffrey Serey Dié, lors des hymnes nationaux, font le buzz. Le but somptueux de Gervinho ne suffit pas. Quelques heures plus tard, on apprend le décès d’Ibrahim Touré, frère de Kolo Touré et de Yaya Touré.

21 juin – Mondial 2014. Les Ghanéens livrent un magnifique duel aux Allemands (2-2), à Fortaleza. André Ayew et Asamoah Gyan ont donné la réplique aux futurs champions du monde.

21 juin – Mondial 2014. Peter Odemwingie offre une victoire précieuse au Nigeria face à la Bosnie. Les Nigérians ont profité d’un arbitrage avantageux, à Cuiaba.

22 juin – Mondial 2014. Superbe victoire de l’équipe d’Algérie qui balaie celle de Corée du Sud à Porto Alegre (4-2), avec des buts de Slimani, Halliche, Djabou et Brahimi.

23 juin – Mondial 2014. A Brasilia, les Camerounais boivent le calice jusqu’à la lie. Ils s’inclinent 4-1 face au Brésil de Neymar (auteur d’un doublé). Joël Matip inscrit l’unique but des « Lions » durant cette Coupe du monde 2014. Le défenseur Benoît Assou-Ekotto agresse son coéquipier Benjamin Moukandjo en plein match. Images désolantes.

24 juin – Mondial 2014. Et le ciel s’abat sur la tête des Ivoiriens. Médiocres face à la Grèce, les « Eléphants » sont pourtant en position de se qualifier pour la toute première fois de leur histoire au second tour d’une Coupe du monde. Le score (1-1) leur suffit, après m’égalisation de Wilfried Bony. Mais, dans les arrêts de jeu, les Grecs obtiennent un penalty généreux pour une faute de Giovanni Sio. Plusieurs joueurs fondent en larmes. Dans la foulée, Sabri Lamouchi, le sélectionneur, annonce la fin de son aventure ivoirienne. Sans émouvoir grand-monde.

25 juin – Mondial 2014. Lionel Messi bat le Nigeria (3-2). Malgré une belle prestation des Nigérians et un doublé d’Ahmed Muse, l’Argentine s’impose 3-2. Ce qui n’empêche pas les « Super Eagles » de se qualifier en 8es de finale.

26 juin – Mondial 2014. Le Ghana, qui restait sur deux qualifications pour les 8es de finale, est éliminé dès le premier tour de l’édition 2014. Une ultime défaite 2-1 face au Portugal plonge les Ghanéens dans le marasme. Asamoah Gyan, qui est devenu le joueur africain à avoir marqué le plus de buts (6) en Coupe du monde, fuit les questions, après la rencontre. Deux jours plus tôt, le sélectionneur Kwesi Appiah et le milieu de terrain Kevin-Prince Boateng en sont venus aux mains. Le 25, les « Black Stars » sont montés au créneau pour toucher leurs primes. Trois millions de dollars en cash arrivent au Brésil par un vol spécial.

26 juin – Mondial 2014. L’équipe du Nigeria zappe un entraînement pour une histoire de primes non-versées. A quatre jours d’un match crucial face à la France.

26 juin – Mondial 2014. L’Algérie plonge dans l’ivresse. Face à la Russie, à Curitiba, Slimani marque et arrache le point du match nul (1-1) qui envoie les « Fennecs » en 8es de finale. Une grande première pour les Algériens en Coupe du monde. Autre grande première, il y aura deux équipes africaines au second tour de la Coupe du monde.

30 juin – Cameroun. Les autorités camerounaises ouvrent une enquête sur des accusations de corruption portées à l’égard de certains « Lions indomptables » durant le Mondial 2014. La Fédération réagit ainsi à des allégations de la presse allemande.

30 juin – Mondial 2014. Le Nigeria bouscule la France mais est éliminé 2-0 en 8es de finale, à Brasilia. Le Français Blaise Matuidi aurait dû être exclu après une vilaine semelle sur le Nigérian Onegyi Onazi.

30 juin – Mondial 2014. Après le Ghana, c’est au tour de l’Algérie de pousser l’Allemagne, future championne du monde, dans ses retranchements. A Porto Alegre, en 8es de finale, les Algériens poussent jusqu’en prolongation. Mais des buts de Schürrle et Özil leur sont fatals. Djabou réduit le score (2-1). L’Algérie quitte la scène. La Coupe du monde est finie pour l’Afrique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.