Accéder au contenu principal
FOOTBALL

CAN 2015: la RD Congo monte sur le podium

Cette petite finale fut accrochée, mais finalement Cédric Mongongu (droite) et la RDC ont pris le dessus sur la Guinée équatoriale d'Emilio Nsue.
Cette petite finale fut accrochée, mais finalement Cédric Mongongu (droite) et la RDC ont pris le dessus sur la Guinée équatoriale d'Emilio Nsue. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Grâce à Robert Kidiaba, décisif lors de la séance des tirs au but, la RD Congo quitte cette Coupe d'Afrique des nations 2015 à la troisième place (0-0, 4 t.a.b à 2). Fatigués après une demi-finale éprouvante, les joueurs équato-guinéens ont pêché physiquement et n'ont pas réussi à grimper pour la première de leur histoire sur le podium de cette compétition.

Publicité

On n'attendait que ça : une dernière danse des fesses de Robert Kidiaba. A 39 ans, le portrier du TP Mazembe avait l'occasion de prendre sa retraite internationale de la meilleure des manières, avec une médaille de bronze autour du cou. Notre vœu a été exhaussé, mais que ce fut long.

Pour être franc, on s'est pas mal ennuyé durant cette petite finale, principalement en première période. Sans surprise, les joueurs des deux équipes ont eu bien du mal à rentrer dans cette rencontre sans grand intérêt. Même le stade de Malabo, bouillant et très bruyant jeudi soir lors de la demi-finale électrique entre le Ghana et le pays hôte, sonnait largement creux au coup d'envoi avec un petit milieu de spectateurs seulement pour assister à un début de match à l'avantage de locaux.

Robert Kidiaba décisif lors des tirs au but

Le Nzalang Nacional, peut-être plus motivé pour grimper sur le premier podium de son histoire, a enchaîné les corners (quatre) en moins de deux minutes de jeu. Face à une défense de la RDC apathique, Nsue a bien cru ouvrir le score, mais Kidiaba, pour son dernier match avec sa sélection, a sauvé les siens (10e). Ensuite ? Plus rien ou presque. Seul Bolasie a mis un (petit) frisson dans ce stade en enchaînant un contrôle poitrine et une demi-volée à la 40e, mais sa frappe de l'extérieur du pied droit flirtait à peine avec le but gardé par Ovono, l'une des révélations de cette Coupe d'Afrique des nations.

Ce dernier a justifié ces louanges au retour des vestiaires alors que la RDC revenait sur la pelouse avec de meilleures intentions. Décisif sur une tête congolaise dès la reprise, le gardien de 21 ans a affiché ses qualités athlétiques sur une frappe excentrée de Bolasie à l'entrée de la surface (67e), avant de se détendre une nouvelle fois devant Kabanga (77e).

Alors que l'on attendait Balboa et Mbokani, les deux meilleurs buteurs de la compétition, pour animer cette rencontre, les regards se tournaient finalement sur Felipe Ovono et Robert Kidiaba à la fin du temps règlementaire pour une première séance de tirs au but dans cette CAN 2015. Après un échec initial de Balboa et une tentative réussie de Mabwati, Kidiaba stoppe la frappe de Bosio. Quelques secondes plus tard, Mongongu n'avait plus qu'à conclure avant de coucher sur la pelouse avec ses coéquipiers et son portier. C'était l'heure de l'ultime danse des fesses, bien méritée.

Retrouvez le calendrier des matches, tous les joueurs et les villes où ont lieu les rencontres de la CAN 2015 sur afriquefoot.rfi.fr.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.