Accéder au contenu principal
Mondial 2018

Mondial 2018: rien ne va plus pour le Ghana

L'attaquant du Ghana, Asamoah Gyan, n'a pu sauver son équipe du match nul.
L'attaquant du Ghana, Asamoah Gyan, n'a pu sauver son équipe du match nul. KHALED DESOUKI / AFP

Tenu en échec à domicile par le Congo-Brazzaville (1-1), le Ghana a manqué l’occasion de se rapprocher de l’Ouganda et de l’Egypte dans la course au Mondial 2018. C’est même une contre-performance qui scelle peut-être les chances du Ghana de voir la Russie l’année prochaine.

Publicité

Une quatrième qualification à la Coupe du monde s’est éloignée un peu plus pour le Ghana incapable de gagner un match après trois journées dans les éliminatoires du Mondial 2018. Les Black Star espéraient se refaire une santé et se relancer avec la réception du Congo-Brazzaville, équipe la plus faible du groupe E avec deux défaites en deux matches avant cette rencontre. Mais, les hommes de James Appiah ont été rapidement cueillis à froid par l’ouverture du score Thievy Bifouma qui douche le stade Baba Yara de Kumasi dès la 18e minute.

Déjà tenu en échec par l’Ouganda 0-0 lors de la première journée des éliminatoires, le Ghana n’a pu faire mieux qu’arracher le match nul (1-1) sur un but tardif de Thomas Partey (88e). C’est un nouveau faux-pas pour hommes de James Appiah qui sont relégués à 5 points duleader ougandais alors qu’ils doivent se déplacer deux fois (Congo-Brazzaville, Ouganda) et recevoir l’Egypte sur les trois dernières rencontres. Il faudrait certainement un miracle pour que les supporters ghanéens voient leur équipe disputer leur quatrième Mondial l’année prochaine en Russie.

 

Coupe du monde 2018: résultats de la phase de groupes en Afrique

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.