Accéder au contenu principal
Football

Le Tunisien Ellyes Skhiri peut rêver du Mondial 2018

Ellyes Skhiri lors d'une rencontre face à Saint-Etienne, le 19 février 2017.
Ellyes Skhiri lors d'une rencontre face à Saint-Etienne, le 19 février 2017. PASCAL GUYOT / AFP

Ellyes Skhiri a choisi de porter le maillot de la Tunisie, l’un des 5 pays qualifiés pour le Mondial 2018. Le milieu défensif de Montpellier espère désormais faire partie du groupe qui s'envolera en juin prochain pour la Russie. « Pour tout footballeur, c'est le rêve ultime. Mais, mon engagement ne se résume pas à ça », avoue le nouvel Aigle de Carthage.

Publicité

A quelques mois de la Coupe du monde 2018, ils sont plusieurs à vouloir fouler les pelouses russes, le Graal pour un footballeur. Le jeune franco-tunisien de Montpellier, Ellyes Skhiri, a annoncé il y a quelques jours avoir fait le choix de porter le maillot de l'équipe nationale de Tunisie, qualifiée pour le Mondial en Russie, en fait partie.

« Je suis prêt à répondre aux sollicitations »

« J'avais décidé de prendre mon temps. Aujourd'hui, j'ai fait mon choix et suis prêt à répondre aux sollicitations et à mener de front club et sélection. Jusque-là, j'ai favorisé mon club où j'avais besoin de m'aguerrir et faire ma place », avait justifié le vice-capitaine de Montpellier. Âgé de 22 ans, Ellyes Skhiri est issu du centre de formation montpelliérain.

Ce milieu de terrain longiligne d'1m84 a commencé le football à 4 ans et a suivi un peu partout, avec son frère, un père amoureux du ballon rond, qui aurait aussi pu faire carrière. Ellyes Skhiri a débuté son apprentissage au Gallia Club Lunel.

«  Certaines personnes avaient rapidement décelé le potentiel d’Ellyes. Il était surclassé en permanence et, à un moment donné, on ne voulait pas qu’il perde son temps, alors il a quitté notre club de cœur : le Gallia Club Lunel. Il a fait un an à Nîmes, puis il est parti à Montpellier tout en continuant à vivre pendant longtemps à la maison », témoignait le paternel sur le site internet de So Foot.

Ellyes Skhiri, jeune homme assez discret, a été véritablement lancé en Ligue 1 par l'ancien entraîneur Frédéric Hantz, en 2016, avant de devenir un titulaire incontournable au poste de milieu défensif depuis deux saisons .

« Je voulais me laisser le temps pour faire mon choix »

Avec la Tunisie, il avait déjà été appelé en U19 puis avec la sélection olympique. En ce qui concerne l’équipe nationale A, cela faisait un moment qu’il était en contact régulier. « Je voulais me laisser le temps pour faire mon choix », explique-t-il. Même s'il estime n'avoir aucune garantie de la part du sélectionneur national Nabil Maâloul, il a tout de même choisi de rejoindre les Aigles de Carthage. « C'est un bon choix pour lui parce qu'avec l'équipe de France, c'est compliqué. Et s'il peut faire une Coupe du Monde avec la Tunisie, ce serait magnifique pour lui », a commenté son entraîneur actuel à Montpellier, Michel der Zakarian. Ellyes Skhiri, qui a vécu une première titularisation le jour de ses 20 ans, a joué 23 matches de Ligue 1 cette saison.

Verra-t-on Ellyes Skhiri le 23 juin prochain à Moscou, face à la Belgique ? La Tunisie est l'une des cinq sélections africaines à être qualifiée pour la prochaine Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet).

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.