Accéder au contenu principal
Football

CAN 2019: le Sénégal n’a pas retenu la leçon malgache

L'attaquant sénégalais Ismaïla Sarr lors de la Coupe du monde 2018.
L'attaquant sénégalais Ismaïla Sarr lors de la Coupe du monde 2018. HECTOR RETAMAL / AFP

Comme en 2015 (2-2), le Sénégal n’a pu faire mieux qu’un match nul sur le même score à Tananarive face à Madagascar. Les Lions ont mené deux fois avant de concéder l’égalisation par deux fois dans un match marqué par un drame : une bousculade à l’entrée du stade a fait un mort.

Publicité

C’est un match nul (2-2) comme une victoire pour Madagascar, mais elle est amère. Les Barea ont dû apprendre en effet que pendant qu’ils s’apprêtaient à défier les Lions, une bousculade à l’entrée du stade faisait un mort et 37 blessés chez leurs supporters. Les hommes de Nicolas Dupuis ont quand même tout donner pour contrarier les plans de ceux de Cissé. Ces derniers avaient juré qu’ils avaient retenu la leçon. Il faut croire que ce n’est qu’en partie. Le 13 novembre 2015, le Sénégal était passé près de la défaite en étant mené 2-0 jusqu’à la 70e minute. Finalement, les Lions avaient sauvé le match nul (2-2).

Le bijou de Konaté

Dimanche, près de trois ans après, le score est resté le même, mais le scénario a changé. Cette fois les Lions ont ouvert la marque sur une superbe inspiration de Moussa Konaté (27e) auteur d’une belle frappe instinctive à l’entrée de la surface de réparation. Les hommes d’Aliou Cissé ne garderont pas cet avantage longtemps puisque les locaux égalisent une minute avant la fin de la première mi-temps avec Paulin Voavy qui profite de l’apathie de la défense sénégalaise pour battre en deux temps Alfred Gomis (44e).

Peu convainquant en première période, le Sénégal attaque la seconde avec autorité, dominant les Malgaches dans les premières minutes et se procurant des occasions par Mané, Konaté et Baldé. C’est tout logiquement que les Lions reprennent l’avantage grâce à Keïta Baldé Diao (62e) qui marque sur un exploit personnel : une frappe à l’entrée de la surface après avoir éliminé un défenseur.

Mais une nouvelle fois, la défense sénégalaise va céder quelques minutes après sur une double faute d’Alfred Gomis et de Kalidou Koulibaly. Le gardien apprécie mal le coup franc malgache tiré au second poteau, le défenseur, lui, marque contre son camp en voulant dégager le ballon (68e).

Le Sénégal ne parviendra pas à reprendre l’avantage malgré les entrées de Cheikh Ndoye et des nouveaux sélectionnées Amath Ndiaye Diédhiou et Mbaye Diagne.

CAN 2019 : CALENDRIER, RÉSULTATS ET CLASSEMENTS DES GROUPES

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.