Accéder au contenu principal

Etats-Unis: pas de visa pour le patron du foot africain Ahmad

Le Malgache Ahmad.
Le Malgache Ahmad. RFI / Pierre René-Worms

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, n’a pas obtenu de visa pour aller aux Etats-Unis. A Miami, le Malgache devait assister à une réunion cruciale du Conseil de la Fédération internationale de football (FIFA) au sujet du nombre d’équipes (32 ? 48 ?) qui disputeront la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Publicité

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad a finalement reçu ce 14 mars 2019 un visa lui permettant de se rendre aux États-Unis, a informé la CAF. Le service de communication de cette dernière avait dans un premier temps confirmé à rfi.fr et à d'autres médias que le Malgache n'avait pas obtenu le document. Le patron du foot africain devait se rendre à Miami pour une réunion du Conseil de la Fédération internationale de football (FIFA) prévu ce 15 mars au matin.

C’est un fait rare. A moins d’avoir des ennuis judiciaires, un haut-dirigeant du football obtient la plupart du temps un visa pour aller à l’étranger. Pourtant, Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF) et vice-président de la Fédération internationale de football (FIFA), a vécu cette mésaventure. Le Malgache n'a pas obtenu l’accès au sol américain, où va pourtant se dérouler une réunion du gouvernement (Conseil) de la FIFA.

Le Shaikh Salman absent à cause des élections à l’AFC

Le patron du foot africain devait se rendre à Miami pour la session du 15 mars. Mais l’administration américaine ne lui a pas délivré de visa. Une information confirmée à rfi.fr par la CAF et que cette dernière peine à expliquer. D’autant que les relations entre la FIFA et les Etats-Unis se sont apaisées depuis que les Américains, les Canadiens et les Mexicains ont obtenu l’organisation de la Coupe du monde 2026.

Est-ce un simple problème administratif ? Ahmad ne sera en tout cas pas le seul absent. Le président de la Confédération asiatique (AFC), le Shaikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, ne se rendra pas en Floride. Contactée par rfi.fr, l'AFC assure toutefois que cela n’a rien à voir avec un problème de visa. Son service de communication rappelle que le Shaikh Salman se présente à sa propre succession dans moins de trois semaines, lors des élections du 6 avril.

Réunion cruciale

Ce vendredi, la FIFA se réunit au Ritz-Carlton Coconut Grove Hotel pour discuter de nombreux points importants. L'un d'entre eux intéresse fortement l’Afrique. Les dirigeants du foot mondial vont en effet étudier l’éventualité d’une Coupe du monde 2022 au Qatar se jouant à 48 équipes au lieu des 32 prévues. Ce qui permettrait à la CAF d’avoir 9 ou 10 représentants au lieu de 5, en phase finale de la prochaine édition.

Aucune décision définitive ne devrait cependant être prise à cette occasion. La prochaine réunion du Conseil aura lieu le 3 juin à Paris, quelques jours avant un Congrès durant lequel le Suisse Gianni Infantino devrait être reconduit dans ses fonctions de président de la FIFA.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.