Accéder au contenu principal
Football

CAN 2019: Le Gabon passe à la trappe, le Burundi décroche la lune

Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang lors de la CAN 2017.
Le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang lors de la CAN 2017. RFI / Pierre René-Worms

Le Burundi s’est qualifié pour la première fois de son histoire pour la phase finale d’une Coupe d’Afrique des nations. A Bujumbura, les Burundais ont fait match nul face au Gabon 1-1 grâce à un but en seconde période de Cédric Amissi, héros du jour, malgré un but contre son camp d'Omar Ngando.

Publicité

Le déplacement était périlleux et les espoirs minces. Le Gabon, qui jouait sa dernière chance au Burundi ce samedi 23 mars espérait une sorte de petit miracle pour obtenir sa qualification à la CAN 2019. Mais les Panthères ne feront pas le voyage en Egypte. Si Pierre-Emerick Aubameyang était bien présent pour tenter de sauver les meubles, le joueur d’Arsenal n’a pas eu l’occasion de trouver le chemin des filets. Et le Gabon devait absolument décrocher les trois points de la victoire termine à la troisième place du groupe C.

Une campagne d'éliminatoires qui avait mal débuté pour le Gabon

Eliminé au premier tour lors de la CAN 2017 à domicile, le football gabonais essuie un nouveau revers. Il faut remonter à la CAN 2012 au Gabon et en Guinée équatoriale pour trouver le dernier résultat satisfaisant des Panthères avec un quart de finale. En 2015 en Guinée équatoriale, l’équipe avait été éliminée au premier tour.

Il faut dire que lors de cette campagne des éliminatoires, le Gabon avait très mal débuté avec un seul point de pris à l’issue des deux premières journées.

Le Burundi, adversaire invaincu lors de ces éliminatoires avec 2 victoires et quatre matches nuls, atteint pour la première fois de son histoire la phase finale d’une Coupe d’Afrique des nations. « On a besoin d’un point seulement pour nous qualifier, avait confié Fiston Abdul Razak, attaquant au sein de la JS Kabylie, à notre confrère de Foot 365. Donc on va jouer tranquille, sans pression. On ne joue pas contre Barcelone, contre le Brésil, ou contre la France. On joue contre le Gabon. Et puis, il ne faut pas oublier que dans notre groupe, l’équipe la plus forte, le Mali, a battu le Gabon à l’aller et au retour. » L’auteur d’une tête piquée à la 48e minute peut souffler. Le pari d’une première participation à la CAN est réussi.

« Il n’y a pas de petite équipe. Le premier pays qualifié a été Madagascar », avait prévenu le portier gabonais, Didier Ovono, auteur de trois arrêts décisifs durant cette rencontre.

Sur un centre de Fiston Abdul Razak, Cedric Amissi a inscrit le premier but de la rencontre (75e) alors que l’égalisation est arrivée à la 81e avec un but contre son camp d’Omar Ngando. A Bujumbura, la fête devrait battre son plein une grande partie de cette journée historique pour le football burundais et pour les Hirondelles du Burundi.

CAN 2019 : TOUS LES RÉSULTATS DES ÉLIMINATOIRES

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.