Accéder au contenu principal
Esport

Esport: c’est parti pour le premier Mondial de football de jeux vidéo

Un tournoi de football sur jeux vidéo à Boston (Etats-Unis) le 30 mars 2019.
Un tournoi de football sur jeux vidéo à Boston (Etats-Unis) le 30 mars 2019. Reuters/Paul Rutherford-USA TODAY Sports

Quarante joueurs, vingt pays, un titre. La Coupe du monde de football a désormais son équivalent virtuel : Londres accueille samedi et dimanche la toute première édition de la Fifa eNations Cup, un tournoi réunissant vingt pays qui, au lieu de s'affronter balle au pied, se défient sur console.

Publicité

La eNations Cup est une compétition esport, une compétition de jeux vidéo, organisée par la Fifa. Les joueurs s'affrontent sur console sur le jeu de simulation de football « Fifa 19 ». C'est la première fois qu'une compétition esport sur ce jeu oppose des nations. Habituellement, les tournois opposent des gamers qui jouent individuellement ou qui représentent un club.

Les équipes, composées de deux joueurs, sont réparties en quatre groupes de cinq. Les deux premières équipes de chaque poule se qualifient pour les quarts de finale. Chaque rencontre comprend trois matches: un premier match en 1 contre 1 sur Playstation, un deuxième match en 1 contre 1 sur Xbox et un troisième match en 2 contre 2.

Le tournoi est doté de 100 000 dollars, dont 40 000 pour l'équipe gagnante. Les résultats dans la compétition comptent également pour la qualification pour la Fifa eWorld Cup, la Coupe du monde individuelle, pour laquelle seuls les 16 meilleurs joueurs sur les deux consoles se qualifient.

La France parmi les favoris

La plupart des favoris sont dans la poule A. La France peut compter sur Lucas "Daxe" Cuillerier et Corentin "Maestro" Thuillier. Avec quatre autres gamers, ils font partie de l'équipe de France officielle de efoot, affiliée à la Fédération française de football, qui existe depuis deux ans. « C'est la première Coupe du monde des sélections donc il faut marquer le coup, marquer l'histoire. On est excités et impatients d'y être », confie à l'AFP Corentin "Maestro" Thuillier.

L'Arabie saoudite et l'Angleterre font également figure de favoris. L'Arabie saoudite envoie notamment le champion du monde en individuel Mosaad "Msdossary" Aldossary, alors qu'en Angleterre, tous les espoirs reposent sur la superstar Donovan "Tekkz" Hunt, actuel N°1 mondial. Il faudra également compter sur l'Allemagne (poule C), dont les deux joueurs figurent dans le Top 10 du classement mondial.

La Fifa diffuse le tournoi sur ses réseaux sociaux, Twitter, Facebook et Youtube ainsi que sur le portail de streaming Twitch.

Decouvrez les équipes de la eNations Cup

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.