Accéder au contenu principal

Ligue des champions CAF: la finale retour à rejouer, « une farce » pour le Premier ministre tunisien

La Confédération africaine de football (CAF), réunie ce mercredi 5 juin à Paris, a décidé que la finale retour de la Ligue des champions africaine entre l'Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca sera rejouée sur un terrain neutre et après la Coupe d'Afrique des nations 2019 (du 21 juin au 19 juillet). Une décision prise après les incidents qui ont émaillé le match retour joué le 31 mai à Radès. Et une décision qui irrite l'Espérance, sacrée championne d'Afrique dans des conditions rocambolesque (1-1 à l'aller, 1-0 au retour jusqu'à l'interruption à la 60e minute et la non-poursuite du match). Ses représentants ont annoncé leur intention de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS). Et sur les réseaux sociaux, le Premier ministre tunisien a vivement réagi lui aussi. « Suite à la FARCE de la CAF, je salue le travail des forces de sécurité », a-t-il tweeté, en allusion aux critiques formulées sur la sécurité de la finale retour du 31 mai.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.