Accéder au contenu principal
Football/CAN 2019

CAN 2019: les Algériens sont «prêts» pour le choc contre le Sénégal

Les joueurs algériens, quelques minutes avant leur premier match face au Kenya (2-0)
Les joueurs algériens, quelques minutes avant leur premier match face au Kenya (2-0) MOHAMED EL-SHAHED / AFP

A veille de croiser le Sénégal pour le choc du groupe C de la CAN 2019, jeudi 27 juin à 17h (TU), les Fennecs d’Algérie se disent prêts et sans pression. Les hommes de Djamel Belmadi voient dans cette confrontation un match comme un autre, même s’il faut « se méfier de Sadio Mané » et de l’attaque des Lions.

Publicité

De notre envoyé spécial au Caire,

Les joueurs de l’équipe d’Algérie ont effectué leur dernière séance d’entraînement ce mercredi 26 juin avant leur match face au Sénégal jeudi. Les Fennecs, par la voix de plusieurs joueurs, estiment ne pas avoir la pression même s’ils se méfient du Sénégal. « Ce n’est pas une finale, c’est un match important pour la poule, pour la première place peut-être, explique le néo Fennec Andy Delort. On doit le prendre comme un match comme un autre. On joue contre une grosse équipe, mais on a aussi des qualités à faire valoir. Ça va se jouer sur des détails, des coups de pieds arrêtés, des erreurs. Je pense que les deux équipes se valent. Il y a de bons joueurs dans les deux équipes. »

« Se méfier de Mané et bien défendre »

Les Algériens partent avec des statistiques favorables ; en trois confrontations en Coupe d’Afrique, ils n’ont jamais perdu devant les Lions. Mais le défenseur Mehdi Tahrat ne pense qu’au présent et s’attend à souffrir face à l’attaque des Sénégalais. « Chaque match est différent, je ne sais pas si cela peut jouer chez eux psychologiquement. C’est un match qu’il faut préparer comme un autre en sachant qu’il y a une grosse équipe du Sénégal en face avec de grosses qualités offensives, avec de grands joueurs comme Sadio Mané. Il faudra se méfier et s’atteler à bien défendre. »

Défendre ensemble et gagner avec tout le groupe, c’est la clé pour le milieu de terrain Mehdi Abeid. « Pour aller le plus loin possible, on a besoin des titulaires et des remplaçants. Tout le monde est derrière le coach. Il faut qu’on soit dans cet état d’esprit pour aller au bout. »

Pour Andy Delort, l’Algérie est bien placée pour surprendre le Sénégal. A condition d’être efficace. « Il y a un coup à jouer, à nous d’être sérieux, solide et efficace pour les mettre en difficulté. On sait que ça va être compliqué mais, mais nous aussi, on est une grande équipe, nous aussi, on a de grands joueurs ».

Le joueur de Montpellier, de mère algérienne, et dernier appelé de la liste des 23, en a profité pour revenir sur son premier match à la CAN avec son entrée en jeu face au Kenya lors de la première rencontre des Fennecs. « C’était très émouvant. Après, je n’ai pas eu d’occasion pour m’exprimer, mais c’était une grande fierté pour moi. Je suis très content d’être ici.  Mon intégration se passe très bien, les joueurs m’ont bien accueilli. »

Pour conclure et résumer ce choc de jeudi, Mehdi Abeid, le joueur de Dijon (France) a sorti une belle formule : « Le match est lancé, que le meilleur gagne ».

► À lire aussi : CAN 2019, Calendrier, résultats et classements de la CAN

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.