Accéder au contenu principal
Football/CAN 2019

CAN 2019: le Kenya se relance en remportant le derby de l’Est face à la Tanzanie

Michael Olunga vient d'incrire le troisième but qui donne la victoire au Kenya face à la Tanzanie. Le 27 juin 2019.
Michael Olunga vient d'incrire le troisième but qui donne la victoire au Kenya face à la Tanzanie. Le 27 juin 2019. REUTERS/Amr Abdallah D

Au contraire de la rencontre Sénégal-Algérie (0-1) qui a fini une heure plus tôt, Kenya-Tanzanie (3-2) a offert du jeu, des buts et du spectacle entre deux équipes qui avaient perdu leur premier match dans la poule C. C’est une victoire qui redonne espoir au Kenya qui devra réussir l’exploit de prendre au moins un point au Sénégal lors du dernier match de poule, lundi 1er juillet. De son côté, la Tanzanie est la première équipe éliminée de la CAN.

Publicité

Des buts, du spectacle, du jeu, de l’engagement, le derby est-africain entre le Kenya et la Tanzanie a offert du football total aux spectateurs du stade du 30 juin. Ce fut une rencontre sans calcul, tout le contraire de l’autre rencontre du groupe entre le Sénégal et l’Algérie qui avait lieu un peu plus tôt. Battus lors de leur première sortie, la Tanzanie et le Kenya n’avaient pas le choix, il fallait gagner pour espérer se hisser en huitièmes de finale dans ce groupe où ils font office de petits poucets derrière les Fennecs et les Lions.

Olunga répond à Samatta

Il n’y pas eu de round d’observation, ni de temps mort dans ce derby et ce sont les Taifa Stars qui vont frapper les premiers dès la 6e minute. Dans la surface, Samatta prend sa chance et envoie une lourde frappe que Matasi Patrick ne peut que repousser dans les pieds de Happygod Msuva qui se fait un plaisir d’ouvrir le score.

Loin d’être sonné, les Harambee Stars se ruent à l’attaque, se procurent des occasions mais offrent également des contres dangereux à leurs adversaires. Leurs efforts finissent par payer à quelques minutes de la mi-temps. Sur un ballon aérien mal dégagé par le gardien tanzanien, Salum Manula, Olunga, dos au but, réussit un ciseau-retourné de toute beauté pour offrir l’égalisation aux siens (39e).

Le Kényan Victor Wanyama, avec le brassard de capitaine, lors du match face à la Tanzanie.
Le Kényan Victor Wanyama, avec le brassard de capitaine, lors du match face à la Tanzanie. Pierre René-Worms/RFI

Le match aussi débridé que  passionnant continue de régaler les spectateurs. Aly Samatta, meilleur buteur du championnat belge, atteint sa cible pour la première fois dans cette CAN en crucifiant Matasi, deux minutes après l’égalisation kenyane.

► À lire aussi : CAN 2019: Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

Les hommes du Français Sébastien Migne reviennent des vestiaires avec l’ambition de revenir au score et y parviennent juste après l’heure de jeu sur un coup franc repris de la tête par Ochieng (62e).

Dans ce match, le plus prolifique depuis le début de la CAN (5 buts, à égalité avec Mali-Mauritanie), le Kenya, plus déterminé et plus engagé en seconde période, va arracher la victoire grâce à Olunga qui s’offre un doublé (80e). Un but qui relance son équipe dans la course aux huitièmes de finale et élimine la Tanzanie qui terminera quoi qu'il arrive 4e de la poule.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.