Accéder au contenu principal
Football / Afrique

CAN 2019: Zambo Anguissa a encore fait le job avec le Cameroun

Le Camerounais André-Frank Zambo-Anguissa (à gauche) lors de la CAN 2019.
Le Camerounais André-Frank Zambo-Anguissa (à gauche) lors de la CAN 2019. RFI/Pierre René-Worms

André-Frank Zambo Anguissa a été élu homme du match pour la deuxième fois en deux rencontres durant cette Coupe d’Afrique des nations 2019. Le milieu de terrain a été un des Camerounais les plus solides face au Ghana (0-0) après avoir été déjà précieux face à la Guinée-Bissau (2-0). L’ancien Marseillais est un des rares « Lions Indomptables » à son niveau, en ce début de CAN 2019.

Publicité

De notre envoyé spécial à Ismaïlia,

André-Frank Zambo Anguissa ne s’est pas roulé par terre de joie lorsqu’il a reçu son deuxième trophée de « Man of the match », ce 29 juin à Ismaïlia, dans le groupe F de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Ce n’est pas son genre. Et puis l’essentiel était ailleurs à ses yeux. « Ça fait toujours plaisir de recevoir ce genre de trophée, a réagi l’intéressé, après le match nul 0-0 face au Ghana. Après, je suis quelqu’un qui privilégie le collectif à l’individuel. Donc, je suis bien plus content du point qu’on a décroché parce que c’est un point précieux ».

À (RE)LIRE ► CAN 2019: le Cameroun et le Ghana se neutralisent

Ce résultat, qui permet de totaliser 4 points, le Cameroun l’a aussi obtenu grâce à l’abattage de son milieu de terrain. Celui-ci a gratté de nombreux ballons, orienté le jeu intelligemment et sobrement, face aux « Black Stars ». A tel point que son remplacement à la 82e minute (par Pierre Malong) n’a pas été appréciée par les supporters des « Lions Indomptables ».

« Une très belle performance pour sa première CAN »

« Il a été précieux comme à tous les matches, souligne le défenseur Ambroise Oyongo Bitolo, lui aussi solide face aux Ghanéens. Je pense qu’il prend du volume à chaque rencontre. À l’entraînement, il donne envie aux autres de se dépasser et il pousse le groupe à aller de l’avant. C’est vraiment une très belle performance pour sa première Coupe d’Afrique des nations ».

Le contraste entre les prestations d’André-Frank Zambo Anguissa et celles de son partenaire ivoirien à Fulham (Angleterre), Jean Michaël Séri, est saisissant, durant cette CAN 2019. Peut-être parce que l’ex-Marseillais évolue à son meilleur poste. Ou tout simplement a-t-il moins souffert de l’horrible saison des « Cottagers ».

« Il est en forme. Ce qu’il fait est vraiment bien, apprécie l’ex-défenseur français Jean-Alain Boumsong, adjoint du sélectionneur Clarence Seedorf. Déjà, à la base, je pensais beaucoup de bien de lui. Il doit continuer à bien travailler et doit faire les bons choix pour pouvoir encore progresser, puisque son club est relégué en deuxième division anglaise ». En attendant, André-Frank Zambo Anguissa apportera encore toute son énergie, le 2 juillet à Ismaïlia, face au Bénin. Car il y a une qualification en huitièmes de finale de la CAN 2019 à décrocher.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.