Accéder au contenu principal
Football/CAN 2019

CAN 2019: l’Algérie veut s’éviter un destin à la marocaine face à la Guinée

Les Fennecs d'Algérie sont favoris face à la Guinée pour les huitièmes de finale de la CAN 2019.
Les Fennecs d'Algérie sont favoris face à la Guinée pour les huitièmes de finale de la CAN 2019. RFI/ Pierre-René Worms

Après un premier tour parfait avec trois victoires en trois matches, l’Algérie part logiquement favori de son huitième de finale face à la Guinée dimanche 7 juillet au Caire (19h TU). Mais l’élimination du Maroc vendredi par le Bénin pousse les Fennecs à beaucoup plus de vigilance et le Syli à plus d’espérance.

Publicité

De notre envoyé spécial au Caire,

Les répliques du tremblement de terre provoqué par l’élimination vendredi du Maroc par le Bénin (1-1, tab : 1-4) ont été encore ressenties samedi au stade du 30 juin lors de la conférence de presse du match Algérie-Guinée. Le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi n’a pas hésité à parler de « violence » pour qualifier la sortie surprise dans cette CAN 2019 des Lions de l’Atlas face aux Ecureuils. « C’est violent ! Les Marocains préparent leurs bagages aujourd’hui (samedi) après avoir fait un sans-faute en phase de poule avec neuf points sur neuf.» Si le technicien des Fennecs réagit ainsi, c’est que le parcours du Maroc ressemble un peu à celui de l’Algérie au premier tour avec trois succès en trois matches également... « S’il fallait qu’on soit plus avertis…, ajoute le technicien. Même si je ne pense pas qu’on ait besoin d’exemple comme ça pour être plus vigilants ».

En tout cas, l’exploit béninois a été aussi sur les lèvres du côté de la Guinée qui ne dirait pas non à frapper également un grand coup en huitièmes de finale. « La Guinée est un peu plus attendue dans ce tournoi que le Bénin. Mais si on peut se servir de ça nous aussi pour réaliser notre exploit, on va le faire », promet Ibrahima Traoré, le capitaine du Syli.

Les statistiques favorables à la Guinée

Les Fennecs s’avancent donc vers ce huitième de finale avec des certitudes dans leur jeu, leur solidité défensive (zéro but encaissé) et leur force offensive (6 buts en trois matches). Djamel Belmadi a confiance en son groupe pour passer l’écueil des Guinéens. « Si on doit perdre, dit-il, c’est parce que la Guinée sera plus forte, pas parce qu’on est mal préparé ou qu’on prend les choses par le mauvais bout. Si la Guinée doit nous battre, il faudra qu’elle soit très forte »

L’équipe de Paul Put, sans Naby Keïta forfait pour le reste de la CAN, n’a pas donné jusqu’à présent des gages faire passer l’idée que l’exploit serait à sa portée. Après des éliminatoires qui l’ont vue terminer premier de son groupe devant la Côte d’Ivoire, le Syli a commencé la CAN avec un match nul décevant face à Madagascar (2-2), avant de tomber devant le Nigeria (1-0). Les Guinéens ne doivent leur qualification en huitièmes qu’à leur succès face au Burundi (2-0) qui leur a permis d’attraper une place parmi les meilleurs troisièmes.

A l’heure de faire face à l’Algérie, la  Guinée pourra toujours s’appuyer sur l’historique de leurs confrontations avec 10 victoires pour le Syli, en 22 rencontres, pour 6 défaites et 6 matches nuls.

CAN 2019: Calendrier, résultats et classements de la Coupe d'Afrique

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.