Accéder au contenu principal

Hayatou aurait empêché toute intervention de la FIFA à la CAF, selon Blatter

Si Issa Hayatou « était encore le président de la Confédération africaine de football (CAF), il aurait été impossible pour la Fédération internationale (FIFA) de faire ce qu’elle fait actuellement à la CAF », a déclaré l’ex-patron de la FIFA, Joseph Blatter, dans un entretien à paraître avec le Nigérian Osasu Obayiuwana. Le Suisse fait référence à la récente reprise en main des affaires du foot africain par la FIFA. « Issa Hayatou était le boss. Un leader avec une forte personnalité. Vous pouviez ne pas être tout le temps d’accord avec lui, mais il avait du caractère », a souligné « Sepp » Blatter.

Publicité

Contrairement à ce que nous indiquions, le terme «frenemy» n'a pas été employé par Sepp Blatter pour qualifier sa relation passée avec Issa Hayatou, mais par l'auteur de l'interview.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.