Accéder au contenu principal
RDC / Chebeya

RDC : inquiétude des parties civiles au procès Chebeya

C'est l'inquiétude pour les avocats des parties civiles dans le procès des huit policiers assassins présumés du militant des droits de l'homme Floribert Chebeya. Les avocats des parties civiles ont décidé, jeudi 12 mai 2011, de suspendre leur participation aux audiences, dénonçant une volonté de la cour de requalifier les faits d'assassinat en assassinat involontaire. Pour Maître François Cantier, président d'Avocats sans Frontière France, et membre du collectif des avocats des parties civiles, cette volonté de la cour est une honte. Selon lui, c'est bel et bien un crime d'Etat qui s'est produit à Kinshasa.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.