Accéder au contenu principal
TCHAD / SOUDAN / Droits de l'homme

La Raddho inquiète sur le sort d'un syndicaliste tchadien en exil à Khartoum

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (Raddho) s'inquiète du sort de Djibrine Assali Hamdallah. L'ancien secrétaire général de l'Union des syndicats tchadiens, contraint à l'exil à Khartoum depuis 2008, a été arrêté par les autorités soudanaises, il y a deux semaines. Depuis, il est détenu à huis clos et sa famille n'a plus de nouvelles de lui. La Raddho redoute que Karthoum n'extrade Djibrine Assali Hamdallah vers Ndjamena. Depuis le 15 janvier 2010, date de l'accord entre le Tchad et le Soudan, plusieurs opposants et rebelles tchadiens ont été arrêtés par le gouvernement d'Omar el-Béchir et remis aux autorités tchadiennes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.