Accéder au contenu principal
COTE D'IVOIRE

Le président Ouattara félicite ses ministres pour le travail accompli depuis leur entrée en fonction

Guillaume Soro (d) et le président Alassane Ouattara (d), le 7 août 2011.
Guillaume Soro (d) et le président Alassane Ouattara (d), le 7 août 2011. ISSOUF SANOGO / AFP

Le séminaire gouvernemental qui se tenait en Côte d’Ivoire a pris fin ce mardi 11 octobre 2011. Il s’agissait d’un grand oral pour chacun des 35 ministres, destiné à évaluer les réalisations faites depuis la formation de l’équipe dirigée par Guillaume Soro.

Publicité

Le bilan des 100 premiers jours du gouvernement ivoirien formé le 1er juin a été fait au pas de course. Le Premier ministre, Guillaume Soro, s’est félicité de l’assiduité observée par les membres de l’équipe qu’il dirige. A l’exception du ministre chargé de l’Intégration, en mission en Europe, chacun s’est livré au difficile exercice de résumer en dix minutes les activités entreprises par son département, en brossant les réussites et les contraintes rencontrées.

En un peu plus de trois mois, c’est la satisfaction qui se dégage de ce conclave, en ce qui concerne le retour de la sécurité dans le pays. Mais le gouvernement a reconnu qu’il faut poursuivre le renforcement de la sécurité des personnes et des biens.

La gratuité des soins pour tous les Ivoiriens qui en ont besoin. Une bonne décision, qui connaît des contraintes dans son application. La disponibilité des médicaments et le racket qui exercé par certains personnels soignants. Selon la ministre de la Santé, Thérèse Aya N’Dri-Yoman, la gratuité des soins concerne environ la moitié de la population ivoirienne.

A la fin de ce séminaire gouvernemental, le 2ème du genre de l’ère Ouattara, le chef de l’Etat ivoirien a félicité les ministres pour le travail accompli depuis leur entrée en fonction. Alassane Ouattara a déclaré que beaucoup reste à faire et il a invité les membres du gouvernement à renforcer leur cohésion.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.