Accéder au contenu principal
MALI / NIGER

Crise au nord du Mali : un infirmier militaire réfugié au Niger témoigne

Carte du Mali.
Carte du Mali. S. Borelva et F. Achache / RFI

Les autorités maliennes affirment avoir attaqué un groupe qualifié de « terroristes » à Niafounké, au centre du pays, samedi 4 février 2012. Elles précisent qu'elles auraient tué dix personnes et récupéré du matériel militaire. Dans la banlieue de Tombouctou, les forces maliennes auraient tué sept rebelles. A Kidal, des tirs à l'arme lourde provenant des camps militaires ont retenti une partie de la nuit et dans la matinée. Depuis le début de la crise dans le nord du Mali, des milliers de civils mais aussi des militaires fuient les combats vers les pays voisins. Un infirmier militaire réfugié à Bani-Bangou au Niger, à la frontière nigéro-malienne, témoigne. 

Publicité

On attendait une solution mais, pour sauver nos têtes, on a essayé de regagner le Niger avec nos familles mais sans armes...

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.