Accéder au contenu principal
Erythrée

Erythrée : trois journalistes meurent en prison

En septembre 2001, alors que toute la planète a les yeux rivés sur les attentats du World Trade Center, le président erythréen Afeworki fait arrêter tous les opposants. Hommes politiques, journalistes sont emprisonnés. Trois de ces journalistes, détenus depuis 11 ans, sont morts dans des conditions effroyables. Reporters sans frontières a obtenu ces informations via un ancien gardien de prison qui a fui le pays. Et selon l'ONG, un quatrième journaliste érythréen, dont l'identité ne pouvait pas être confirmée à ce stade, pourrait aussi être mort en prison.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.