Accéder au contenu principal
ONU / Mali / France

Sommet de l’ONU sur le Sahel: la France « ne restera pas inactive »

Le président français François Hollande à la tribune des Nations unies, le 25 septembre 2012.
Le président français François Hollande à la tribune des Nations unies, le 25 septembre 2012. Shannon Stapleton

Après que le Premier ministre malien a officiellement demandé à l’ONU d’autoriser une intervention militaire internationale, le président français François Hollande a affirmé mercredi 26 septembre que la France ferait « tout ce qu’elle peut » pour soutenir les futures opérations militaires. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, quant à lui, a appelé à « la prudence ».

Publicité

Le Premier ministre malien a officiellement demandé au Conseil de sécurité des Nations unies d'autoriser une intervention militaire dans le nord du Mali. Cheick Modibo Diarra s'exprimait lors d'une réunion sur le Sahel, en marge de l'assemblée générale de l'ONU à New York.

« Nous sollicitons la mise en place d'une force internationale composée de tous ceux qui veulent et peuvent nous aider à reconquérir les territoires occupés », a déclaré le Premier ministre malien devant les chefs d’Etat réunis pour un sommet spécial de l’ONU sur le Sahel.

Le président français a, lui aussi, réclamé une intervention militaire africaine pour lutter contre les groupes islamistes radicaux qui occupent le nord du Mali depuis des mois. François Hollande a demandé au Conseil de sécurité de se réunir au plus vite pour adopter une résolution sur cette question.

La France, en tout cas, ne restera pas inactive.

François Hollande

François Hollande a par ailleurs salué la décision de nommer un émissaire spécial pour le Mali.

Nettement plus en retrait que le chef de l'Etat français, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a estimé qu'une réponse militaire devait être examinée avec une extrême « prudence ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.