Accéder au contenu principal
Mali

Mali: le MNLA arrête deux hauts responsables d'Ansar Dine et du Mujao

L'un des deux hommes arrêtés, samedi 2 février, était l'un des responsables de Ansar Dine à Tombouctou.
L'un des deux hommes arrêtés, samedi 2 février, était l'un des responsables de Ansar Dine à Tombouctou. AFP/AFPTV/FRANCE 2

Un haut responsable d'Ansar Dine, Mohamed Moussa Ag Mohamed, et un autre du Mujao, Oumeïni Ould Baba Akhmed, ont été arrêtés samedi à la frontière algérienne par le MNLA. C'est du moins ce qu'affirme un cadre du mouvement touareg, qui précise que l'arrestation s'est produite après un accrochage entre le MNLA et un convoi de rebelles qui tentait de passer la frontière algérienne.

Publicité

Ibrahim Ag Mohamed Assalé

Pour le MNLA, qui revendique l'arrestation de deux responsables d'Ansar Dine et du Mujao, c'est un joli coup médiatique. Le mouvement touareg ne cesse d'affirmer sa volonté d'aider les forces françaises dans leur traque des groupes terroristes cachés dans le nord du Mali.

Les circonstances de l'arrestation sont encore un floues, mais on sait que les deux hommes ont été interceptés à la frontière algérienne et qu'ils sont désormais en route vers Kidal. Le MNLA a fait savoir qu'il transmettra aux forces françaises toutes les informations que livreront les deux prisonniers. Paris cherche en effet les chefs d'Aqmi et d'Ansar Dine qui détiennent les otages français.

Parmi les deux responsables arrêtés figure Mohamed Moussa Ag Mohamed, considéré comme le numéro trois d'Ansar Dine et l'idéologue qui faisait trembler Tombouctou. La zone où les deux hommes ont été arrêtés a fait l'objet dans la nuit de samedi à dimanche d'intenses bombardements de l'armée française. Les frappes ont ciblé des dépôts logistiques et des camps d'entraînement dans la région de Tessalit, à 200 kilomètres au nord de Kidal.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.