Accéder au contenu principal
RCA

RCA: les autorités de Bangui condamnent l’offensive de la Seleka

Le chef d’état-major de la Seleka, le général Issa Issaka (d) et le chef des opérations le général Arda Hakouma à Famara, le 18 janvier 2013.
Le chef d’état-major de la Seleka, le général Issa Issaka (d) et le chef des opérations le général Arda Hakouma à Famara, le 18 janvier 2013. AFP / Fort

Le gouvernement centrafricain confirme que des éléments de la Seleka, la coalition rebelle signataire des accords de Libreville, ont pu prendre lundi matin 11 mars le contrôle de Bangassou dans le sud-est du pays, près de la frontière avec la République démocratique du Congo. Selon le porte-parole du gouvernement, Crépin Mboli Goumba, c'est un convoi de sept véhicules chargés d'hommes qui est entré dans la ville. Les FACA, les Forces armées centrafricaines qui s'étaient postées en dehors de Bangassou pour la défendre, ont finalement dû se replier plus à l'est sur Bakouma. Les autorités de Bangui condamnent cet acte qui intervient selon elles alors que les revendications des rebelles sont en train d'être prises en charge.

Publicité

Le gouvernement condamne fermement ces attaques (...) Il est absolument incompréhensibles que la Seleka se livre à ce genre d'attaques.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.