Accéder au contenu principal
Centrafrique / Burundi

En Centrafrique, le contingent de soldats burundais monte en puissance

Les soldats burundais arrivent en Centrafrique dans le cadre de la Misca, le 15 décembre 2013.
Les soldats burundais arrivent en Centrafrique dans le cadre de la Misca, le 15 décembre 2013. AFP PHOTO / SIA KAMBOU

Le contingent burundais poursuit son déploiement en RCA dans le cadre de la future Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca). Jeudi 12 décembre, un détachement précurseur est arrivé à Bangui, suivi ensuite de plusieurs rotations par avion-cargo américain pour rejoindre la zone. Dans quelques jours, la totalité du bataillon burundais devrait être déployée, soit environ 850 hommes.

Publicité

Le détachement burundais s’est installé dans les locaux de la Mamica, une petite usine, qui avant les troubles produisait des tenues militaires. Les soldats burundais ont dressé leurs tentes sur l’herbe. Dans la cour, deux blindés de construction chinoise sont alignés. Passé le portail métallique c’est le boulevard Boganda, Bangui, ses quartiers et ses groupes incontrôlés.

Le lieutenant-colonel Pontien Hakizimana dirige le premier bataillon burundais de la Misca : « La principale difficulté c’est qu’ici on ne peut pas voir qui est l’ennemi et qui ne l’est pas. Mais notre troupe aguerrie qui a déjà participé à la mission Amisom en Somalie où c’était aussi très compliqué avec les shebabs qui combattaient en tenue civile ».

Déploiement dans le centre de la Centrafrique

Forts de leur engagement en Somalie, les soldats burundais ont déjà une solide réputation. A terme ils pourraient être déployés à Bria, dans le centre du pays. Le lieutenant-colonel Hakizimana assure que son bataillon disposera d’une autonomie d’un mois, avant d’être pris en charge par la mission africaine.

Pour l’heure, les patrouilles opérationnelles n’ont pas encore commencé à Bangui : « Nous essayons de faire des patrouilles de reconnaissance pour repérer les voies d’accès qui mènent ici. Et je pense que d’ici peu de temps nous allons participer à la sécurisation de la population », détaille le lieutenant-colonel.

Un peu plus de 3 300 soldats africains sont actuellement déployés en RCA. A terme, la Misca devra atteindre 6 500 hommes.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.