Accéder au contenu principal
Soudan du Sud

Soudan du Sud: la situation humanitaire toujours préoccupante

Alors que les pourparlers de paix peinent à démarrer à Addis Abeba, au Soudan du Sud, dans la région de Bor, les populations civiles fuient les combats.
Alors que les pourparlers de paix peinent à démarrer à Addis Abeba, au Soudan du Sud, dans la région de Bor, les populations civiles fuient les combats. Reuters

Au Soudan du Sud, pas de cessez-le-feu en vue pour le moment. Des représentants du président Salva Kiir et de son rival Riek Machar se sont rencontrés dimanche soir à Addis-Abeba, mais les négociations directes n'ont toujours pas commencé. Des combats intenses ont eu lieu ces derniers jours dans plusieurs régions du pays, notamment près de la ville de Bor. La situation humanitaire est toujours très préoccupante. Les agences onusiennes tentent tant bien que mal de répondre aux besoins.

Publicité

Les combats de ses derniers jours ont contraint les civils à fuir dans des conditions très difficiles.

La situation est dramatique à Minkamman. J’ai vu sur place de nombreuses femmes, des enfants, mais aussi des hommes qui ont fui la ville de Bor dans des conditions dramatiques. Ils ont franchi le Nil sur des radeaux de fortune. Parfois ils ont pu prendre des bateaux qui venaient les aider. Malheureusement de nombreuses personnes qui ne savaient pas nager ont perdu la vie. De nombreux enfants ont été blessés dans la bousculade pour rejoindre les bateaux en fuyant Bor. Bor est la ville principale de l’Etat du Jonglei. Elle a été le théâtre de combats intenses depuis plusieurs semaines. Nous avons vu des milliers de personnes il y en a encore des milliers qui s’installent tant bien que mal dans les hameaux sur le bord du Nil. Nous allons essayer de concentrer notre assistance sur eux dans les jours à venir. Nous avons déjà fourni de la nourriture, des médicaments et des abris de base. Mais il y a encore énormément à faire : apporter de l’eau potable, des latrines, des couvertures. Des choses pour les aider à traverser cette période très difficile.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.