Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire: Lida Kouassi officiellement inculpé

L'ancien ministre de la Défense Moïse Lida Kouassi, après son extradition du Togo, le 6 juin 2012, à Abidjan.
L'ancien ministre de la Défense Moïse Lida Kouassi, après son extradition du Togo, le 6 juin 2012, à Abidjan. AFP PHOTO / IVORIAN GOVERNMENT PRESS/ HANDOUT

Après plus de trois jours de garde à vue, Moïse Lida Kouassi a été inculpé de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat, ce lundi 27 octobre, selon son avocat. L’ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo a été arrêté vendredi à son domicile d’Abidjan. Il rejette en bloc les accusations qui pèsent sur lui.

Publicité

Complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat mais aussi constitution de bande armée et assassinat : voilà, selon son avocat, les chefs d’inculpation qui pèsent désormais sur Lida Kouassi. Les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés entre août 2012 et le 6 décembre 2013. Après plus de trois jours passés dans les locaux de la DST à Abidjan, l’ancien ministre de la Défense de Laurent Gbagbo a été présenté ce lundi au doyen des juges d’instruction. Selon nos sources, le ministre de la Justice était également présent.

A ses côtés, Jean-Noël Kouajané est inculpé pour les mêmes motifs. Ce juge, qui a exercé au tribunal de première instance et à la cour d’appel, est lié familialement à l’ex-ministre, mais également à Paul Yao N’dré, le président du Conseil constitutionnel qui, en 2010, avait proclamé la victoire de Laurent Gbagbo.

Ce lundi, Lida Kouassi est apparu en bonne forme et détendu, selon son avocat. Il nie en bloc tout ce qu’on lui reproche, précise Me Bobré. Il a été placé sous mandat de dépôt. D’après l’un de ses proches, l’ancien ministre a été conduit à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) en fin de journée.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.