Accéder au contenu principal
Ebola / Cédéao

Ebola: Faure Gnassingbé coordinateur de la Cédéao

Personnel de santé en vêtements de protection dans un centre de soin à la frontière entre le Liberia et la Sierra Leone, le 5 novembre 2014.
Personnel de santé en vêtements de protection dans un centre de soin à la frontière entre le Liberia et la Sierra Leone, le 5 novembre 2014. REUTERS/James Giahyue

La Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a désigné le président togolais, Faure Gnassingbé pour « superviser le processus de riposte et d’éradication de la maladie à virus Ebola » à l’issue du sommet extraordinaire qui s’est tenu le 6 novembre à Accra. Que va faire le président togolais ?

Publicité

La désignation de Faure Gnassingbé, selon un communiqué de la présidence de la République togolaise, vise à assurer l’efficacité de tous les efforts déployés contre l’épidémie qui a déjà fait plusieurs centaines de morts, principalement en Guinée Conakry, au Libéria et en Sierra Leone.

Les chefs d’Etat et de gouvernement au sommet extraordinaire d’Accra qui se sont réunis à huis clos pour discuter de l’épidémie d'Ebola ont entériné un plan régional opérationnel intégré de riposte contre la maladie. Ce plan est axé sur le confinement des malades, la gestion concertée de l’épidémie c'est-à-dire isoler la maladie et non isoler les pays donc éviter les mesures de fermeture de frontière.

Le sommet a également prévu d’organiser la solidarité au niveau de l’ensemble de la communauté internationale car la pandémie ne connaît pas de frontière pour qu’au niveau de chaque pays des mesures préventives soient prises.

Tout ce travail sera coordonné par le président togolais pour qui, face à la maladie à virus Ebola, tous doivent se serrer les coudes et rester solidaires. Pour y arriver parvenir, il faut mobiliser des ressources nécessaires, intensifier la coopération transfrontalière et surtout encourager les gens à poser au quotidien des gestes qui sauvent.

→ Pour aller plus loin, l'infographie RFI : Ebola en sept questions

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.