Accéder au contenu principal
Cameroun

Cameroun: l’ancien patron de la CRTV dans le collimateur de la justice

Gervais Mendo Ze a été conduit à la prison centrale de Yaoundé en pleine nuit.
Gervais Mendo Ze a été conduit à la prison centrale de Yaoundé en pleine nuit. wikipedia

Au Cameroun, une nouvelle victime au compte de l'opération d'assainissement de la gestion de la fortune publique dénommée « Opération épervier ». Il s'agit du professeur Gervais Mendo Ze, ancien directeur général de la CRTV, la radio télévision d'Etat qu'il a dirigée de 1988 à 2005. Réputé proche de la famille présidentielle, il a été interpellé hier mercredi et entendu toute la journée au Tribunal criminel spécial (TCS) avant d'être conduit à la prison centrale de Yaoundé en pleine nuit.

Publicité

Ancien tout puissant directeur général de la CRTV, la radio télévision d’Etat pendant 17 ans, Gervais Mendo Ze qui en est débarqué en 2005, voit déjà poindre à l’horizon ses futurs ennuis judiciaires. Depuis quelques années déjà, la presse se fait régulièrement l’écho de malversations dans la gestion de ce mastodonte de l’audiovisuel public, dont le budget culmine à plusieurs dizaines de milliards de francs CFA. Gervais Mendo Ze est épinglé entre autres sur le dossier de l’arrimage sur satellite du signal CRTV.

Sa sortie des affaires s’est fait cependant en douce. Il a quitté la tour de la télévision nationale pour un passage furtif au gouvernement en qualité de ministre délégué auprès du ministre de la Communication, pour à peine huit mois.

Sa gestion est en fait formellement critiquée par un rapport du Contrôle supérieur de l’Etat (CSE) en 2009. Cette institution chargée de faire la police de la gestion des administrations publiques et parapubliques va le reconnaître débiteur de plus de 2 milliards de francs CFA au Trésor public.

Ces dernières années Gervais Mendo Ze, 70 ans, qui est par ailleurs universitaire et homme de culture, vivait dans une relative discrétion. Sa retraite qu’il espérait paisible vient ainsi d’être brutalement interrompue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.