Accéder au contenu principal
NIGER

Trafic de bébés au Niger: l’épouse d’Hama Amadou nie les accusations

L’apposant nigérien et ancien président de l’Assemblée nationale, Hama Amadou.
L’apposant nigérien et ancien président de l’Assemblée nationale, Hama Amadou. AFP PHOTO STEPHANE DE SAKUTIN

Mercredi matin sur RFI, le ministre nigérien des Affaires étrangères est revenu sur l'affaire du trafic des bébés. Mohamed Bazoum assure que l'épouse de Hama Amadou en prison dans cette affaire depuis le mois de juin, est à l'origine de l'existence d'une maison close au Nigeria dans l'Etat d'Ondo où se négocie la vente de bébés. Pour le ministre, cette affaire est une affaire judiciaire et non pas politique. Mais pour l’avocate de l’épouse de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Hadiza Amadou, Maître Souley Oumarou, le ministre viole le secret de l'instruction dans un dossier qui est vide.

Publicité

La première question que je me suis posée c’est: "à quel titre il [Mohamed Bazoum] parle"?

Souley Oumarou

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.