Accéder au contenu principal
Niger / Algérie

Migrants expulsés: l’imbroglio entre l’Algérie et le Niger se poursuit

Selon Marou Amadou, les propos du Premier ministre nigérien ont été «mal interprétés».
Selon Marou Amadou, les propos du Premier ministre nigérien ont été «mal interprétés». AFP/Alberto Pizzoli

La polémique autour de l'expulsion de 3 000 migrants nigériens d'Algérie se poursuit. Mercredi, le Premier ministre du Niger avait annoncé au Parlement « une décision motivée, selon lui, par l'Algérie ». Le ministre algérien de l'Intérieur avait pourtant assuré que ce rapatriement se faisait en coopération avec le Niger. Ce vendredi, le gouvernement nigérien a fait une mise au point. Les propos du Premier ministre, selon son porte-parole Marou Amadou, ont été « mal interprétés ».

Publicité

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.