Accéder au contenu principal
nigeria

Nigeria: la ville de Jos de nouveau frappée par un double attentat

La ville de Jos avait déjà été frappée par un double attentat en mai 2014, qui avait fait 118 morts.
La ville de Jos avait déjà été frappée par un double attentat en mai 2014, qui avait fait 118 morts. AFP

Au Nigeria, un double attentat a frappé ce jeudi 11 décembre en soirée la ville de Jos, dans le centre du pays. Il a fait au moins 31 morts, selon le porte-parole du gouverneur de l’Etat du Plateau dont Jos est la capitale. Dans le même secteur, une attaque du même genre avait tué au moins 118 personnes en mai dernier.

Publicité

Cette double attaque réveille de bien mauvais souvenirs pour les habitants de Jos. La première explosion survenue vers 18h30, heure locale, a eu lieu à 200 mètres à peine du terrible attentat de mai qui avait fait 118 morts. Selon la presse nigériane, l'attentat s'est déroulé juste en face du fast-food populaire Mr Biggs, au Terminus Market, tout près de la gare routière.

Le journal Vanguard explique que depuis mai, ce marché est fermé, mais la zone est investie par des commerçants ambulants. La police chasse ces vendeurs à la sauvette durant la journée, mais ces derniers « reprennent possession des lieux à partir de 17h, lorsque les forces de l'ordre finissent leur journée », précise le périodique.

L'attaque a donc eu lieu en pleine affluence, « à une période de l'année où les clients se pressent pour faire leurs courses de Noël », ajoute de son côté le quotidien Punch. La seconde explosion a eu lieu quelques minutes plus tard dans le quartier Masalachi Juma, connu pour ses marchands d'électronique. C'est là qu'est également construit le palais du Gbong Gwom, l'un des plus importants chefs traditionnels de Jos.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.