Accéder au contenu principal
Sénégal

Sénégal: Karim Wade bientôt en liberté provisoire ?

Karim Wade, le fils de l’ancien président sénégalais est poursuivi pour enrichissement illicite.
Karim Wade, le fils de l’ancien président sénégalais est poursuivi pour enrichissement illicite. AFP PHOTO / GEORGES GOBET

Va-t-on vers une libération provisoire de Karim Wade ? La Cour de répression de l’enrichissement illicite doit se prononcer ce lundi. Six mois après le début du procès, les avocats du fils de l’ancien président avaient déposé le 22 décembre une demande de mise en liberté provisoire, contre l’avis du parquet et de la partie civile.

Publicité

Le procès se prolonge, mais Karim Wade ne peut pas rester indéfiniment en détention provisoire. Il a déjà passé 20 mois en maison d'arrêt. Ce sont en tout cas les arguments défendus par les avocats de l’ancien ministre. La semaine dernière, la défense a demandé à la Cour de répression de l’enrichissement illicite de libérer provisoirement leur client jusqu’au verdict.

Aussitôt, cette demande a été rejetée par le parquet et la partie civile craignant que le fils de l’ancien président quitte le Sénégal. Libérer Karim Wade présente également des risques de subornation des témoins, a ajouté l’accusation.

L’ancien ministre n’est pas le seul à réclamer sa liberté provisoire. Le second prévenu, Mamadou Pouye, poursuivi pour complicité d’enrichissement illicite, est en détention depuis plus de 600 jours. Comme pour Karim Wade, ses avocats ont mis en avant la présomption d’innocence et les conditions de détention.

La défense attend donc le délibéré. La Cour se prononcera ce lundi sur cette requête de liberté provisoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.