Accéder au contenu principal
Niger

Niger: mécontentement de l’opposition autour du fichier électoral

Amadou Boubacar Cissé, ex-Premier ministre nigérien, candidat à la présidentielle au Niger.
Amadou Boubacar Cissé, ex-Premier ministre nigérien, candidat à la présidentielle au Niger. AFP PHOTO/ SIA KAMBOU

Au Niger, l’opposition a dénoncé la signature des décrets portants convocation du collège électoral. Selon elle, il s'agit d'une violation de la loi puisque le fichier n'a pas été validé ni par le comité chargé du fichier électoral ni par le conseil national du fichier électoral.

Publicité

L’opposition exige désormais un audit de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) ainsi qu’une justice indépendante et une Cour constitutionnelle neutre. Dans les prochains jours, elle envisage d'organiser des manifestations de rue. Joint par RFI, Boubacar Cissé, opposant et candidat à la présidentielle du 21 février prochain, évoque un « fichier frauduleux ».

« Ils ont concocté un fichier frauduleux. Ils veulent à tout prix le faire passer parce qu’ils n’ont pas d’autres moyens de gagner les prochaines élections, sans un fichier qui leur soit totalement favorable. L’opposition ne cédera à rien ! L’opposition ne boycottera pas les élections et ne laissera pas faire des élections frauduleuses », a-t-il déclaré.

A la question de savoir si l’opposition exigeait, à présent, un audit de l’OIF, Boubacar Cissé a tenu à préciser « qu’une fois que le fichier sera disponible », il faudra qu’il fasse l’objet d’un audit.

« Nous attendons d’abord que le fichier soit disponible parce qu’il ne l’est pas encore. Et lorsque le fichier sera disponible, qu’il soit effectivement audité, comme on l’a fait pour l’ensemble des pays. On ne voit pas pourquoi, en matière de transparence, le Niger serait en deçà des autres pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) par exemple, ou de la Cédéao (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest). Le Niger est le seul pays pour lequel il n’y a pas eu d’audit du fichier. Pour quelles raisons on ne peut pas avoir un fichier consensuel et un fichier audité ? », a ajouté Boubacar Cissé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.