Accéder au contenu principal
Gambie

Gambie: l’Internationale socialiste réagit suite à l’arrestation d’opposants

Vue de Banjul, capitale de la Gambie.
Vue de Banjul, capitale de la Gambie. Getty Images/Ariadne Van Zandbergen

Suite à la violente répression de la manifestation de l’opposition le 14 avril dernier en Gambie, le Comité Afrique de l’Internationale socialiste a réagi mercredi 4 mai. Il demande vivement l’ouverture d’une enquête indépendante et la libération de tous les prisonniers. Des nombreuses arrestations et la mort en prison d'un responsable du parti d’opposition UDP avait eu lieu lors de ce mouvement.

Publicité

Nous souhaitons que la communauté internationale, je veux parler de l’Union africaine, de la Cédéao et des partis membres de l’Internationale socialiste partout dans le monde d’user de tous les moyens de pression pour la libération immédiate de tous les prisonniers et surtout la mise sur pied d’une commission d’enquête indépendante.

Emmanuel Golou détaille les volontés du Comité Afrique de l’Internationale socialiste

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.