Accéder au contenu principal
Mali

Mali: des soldats ivoiriens arrêtés dans la forêt de Sama, puis relâchés

Des soldats maliens à bord d'un véhicule militaire (photo d'illustration).
Des soldats maliens à bord d'un véhicule militaire (photo d'illustration). AFP PHOTO / JOEL SAGET

Deux militaires et un policier ivoiriens ont été libérés après une brève détention au Mali. Ils avaient été arrêtés en début de semaine par les forces de sécurité malienne, pour être entrés illégalement sur le territoire malien. Après ces arrestations, un léger malaise s'était installé entre forces de sécurité des deux pays à la frontière sud du Mali. Les choses sont rentrées dans l'ordre, ou presque.

Publicité

Les deux militaires sont des membres du Bataillon de sécurisation du nord-ouest de la Côte d'Ivoire. L'agent de police, lui, était en poste dans la localité ivoirienne d'Odienné dans le nord.

A trois, ils se sont dirigés à la frontière malienne côté sud. A cet endroit, entre les deux pays se trouve la forêt de Sama. Les militaires et le policier ivoirien avancent et sont observés de près par les forces de sécurité maliennes, qui ont attendus qu'ils soient effectivement sur le territoire national avant de les arrêter.

Très rapidement, les autorités des deux pays, qui entretiennent de bonnes relations, se parlent au téléphone. Les militaires et le policier ivoiriens sont finalement relâchés, mais l'enquête se poursuit.

Que faisaient-ils sur le territoire malien ? Se sont-ils vraiment égarés ? s'interroge incrédule, un officier malien. Et si c'était une mission secrète des renseignements ? s'interroge un autre officier, qui fait remarquer qu'il y a quelques mois, la forêt de Sama, où les trois Ivoiriens ont été appréhendés, avait servi de base arrière à des terroristes.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.