Accéder au contenu principal
Ethiopie / Erythrée

L’Ethiopie met de nouveau en garde l’Erythrée contre toute action militaire

Erythrée et Ethiopie : un différend frontalier qui dure.
Erythrée et Ethiopie : un différend frontalier qui dure. RFI

La tension remonte, une nouvelle fois, entre les deux voisins rivaux que sont l'Ethiopie et l'Erythrée. Les autorités éthiopiennes ont annoncé, cette semaine, avoir arrêté, dans le sud du pays, un commando armé qui serait entré sur leur territoire pour mener des actions violentes. Dans la capitale érythréenne, entretemps, l'armée a appelé les réservistes à rejoindre leur caserne.

Publicité

Tous les citoyens de 16 à 52 ans qui, pour une raison ou pour une autre, ne se trouvent pas dans leur unité militaire sont appelés à se présenter à leur caserne le 28 mai à 6h00 du matin. C'est l'appel, sans ambiguïté, affiché sur les murs de la capitale érythréenne, Asmara, depuis mercredi.

Une telle mobilisation soudaine n'est pas une première dans ce pays ultra-militarisé mais, cette fois, elle intervient dans un contexte particulièrement dangereux.

Jeudi, en effet, les services de renseignement éthiopiens ont affirmé avoir arrêté, à la frontière avec le Kenya, un commando de « mercenaires armés, porteurs de passeports érythréens » qui se préparaient à commettre « une attaque terroriste ».

Le ministre de l'Information érythréen, de son côté, a violemment rejeté des « allégations ordurières habituelles » mais, manifestement, l'Ethiopie a choisi de faire monter la fièvre à l'approche des célébrations des 25 ans de l'indépendance érythréenne, le 24 mai prochain, à Asmara.

A plusieurs reprises cette année, l'Ethiopie a déjà clairement mis en garde l'Erythrée contre tout aventurisme militaire.

Les deux frères ennemis de la Corne de l'Afrique se sont déjà livré une guerre frontalière dévastatrice entre 1998 et 2000, tuant environ 80 000 jeunes soldats dans les deux camps.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.