Accéder au contenu principal
Burundi / Ouganda

Ouganda: un journaliste burundais en exil agressé à Kampala

Vue sur Kampala, la capitale ougandaise.
Vue sur Kampala, la capitale ougandaise. (CC)/Wikipedia/Omoo

Un journaliste burundais en exil a été violemment agressé dimanche soir à Kampala, en Ouganda. Boaz Ntaconayigize, journaliste de la radio Bonesha FM, a été roué de coups de matraque et frappé de plusieurs coups de couteau par quatre hommes, dont deux Burundais. Selon le directeur de la radio, Patrick Nduwimana, qui vit lui aussi en exil, cette agression est intervenue une semaine après que son journaliste lui avait signalé l'arrivée à Kampala de Burundais envoyés, selon lui, en Ouganda pour menacer les exilés.

Publicité

Il est rentré chez lui et quatre hommes l’ont attaqué, l’ont agressé à couteaux et aussi avec des matraques. Juste une semaine avant, il m’avait envoyé un message en me disant qu’il avait vu des personnes qui sont suspectes, qui se sont infiltrées parmi les réfugiés burundais à Kampala et dans d’autres endroits, mais dont l’intention était de traquer les journalistes, les défenseurs droits de l’homme, mais aussi d’autres gens qui auraient participé aux manifestations contre le troisième mandat de Nkurunziza.

Par ailleurs, disparu depuis le 22 juillet 2016, le journaliste Jean Bigirimana, collaborateur de Infos Grands Lacs et Iwacu, serait aux mains des SNR, les services de renseignements. C'est ce que croit savoir Reporters sans Frontières qui estime donc qu’il est vivant, alors que sa famille craignait déjà qu’il ait été assassiné.

Selon RSF, Jean Bigirimana est actuellement détenu au secret à Bujumbura. Il lui serait reproché ses contacts avec les journalistes de la RPA (Radio publique africaine) en exil. Une décision devrait être prise cette semaine pour savoir s’il sera traduit en justice.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.