Accéder au contenu principal
Kenya

Kenya: l'étau se resserre sur le Comité olympique du pays

Le kényan Boniface Mucheru a rremporté la médaille d'argent au 400m haies, lors des JO 2016 à Rio, au Brésil, le 18 août 2016.
Le kényan Boniface Mucheru a rremporté la médaille d'argent au 400m haies, lors des JO 2016 à Rio, au Brésil, le 18 août 2016. REUTERS/Alessandro Bianchi

Trois hauts responsables du Comité olympique kényan (NOCK) doivent être inculpés ce lundi 29 août. Des inculpations pour mauvaise gestion de l'équipe olympique et vol présumé de tenues sportives officielles. Le gouvernement kényan avait demandé l'ouverture d'une enquête concernant le comité à la suite d'une série de scandales et faux pas commis lors des Jeux olympiques de Rio. Selon des sources policières, les trois hommes, qui ont été entendu par le départements des enquêtes pénales, samedi, sont détenus dans un commissariat du nord-est de Nairobi. De son côté, le ministre des Sports, Hassan Wario, lui aussi convoqué par la police, avait annoncé ,jeudi, la dissolution du Comité olympique kényan. Les trois responsables avaient été arrêtés à Nairobi, à leur retour des Jeux de Rio.

Publicité

C'est à l'aéroport Jomo-Kenyatta de Nairobi que le secrétaire général du Comité olympique kényan (désormais dissous) et le chef de la mission à Rio ont été interpellés le vendredi 26 août au soir. James Chacha et Stephen Arap Soi rentraient tout juste de Rio. Francis Paul, le secrétaire général du Comité olympique kényan a, lui aussi, été arrêté à son domicile, vendredi.

Des interpellations qui font suite à l'enquête ordonnée par le gouvernement kényan à la mi-août pour le vol de tenues de sport mais aussi pour la présence dans la délégation kényane d'officiels qui n'avaient pas de fonctions liées aux Jeux olympiques.

Mauvaise gestion

Pendant la perquisition, samedi, dans les bureaux du Comité olympique kényan, les enqueteurs ont retrouvé une douzaine de cartons contenant des tenues de sports d'un équipementier américain : pulls, pantalons de survêtements, casquettes et maillots de bain. Des tenues qui étaient destinées aux athlètes pour la cérémonie d'ouverture.

La mauvaise gestion de l'équipe olympique est aussi pointée du doigt et de nombreux cafouillages administratifs ont également été au rendez-vous : lors du départ de l'équipe olympique, aucun billet d'avion n'avait été réservé pour le champion du monde du lancer du javelot, Julius Yego, finalement médaillé d'argent à Rio. Certains sportifs indiquent également ne pas avoir reçu leurs allocations d'athlètes olympiques.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.