Accéder au contenu principal
Bénin

Bénin: enquête en cours après un grave incident dans une décharge de Cotonou

La décharge de Tori-Avamé près de Cotonou au Bénin où huit personnes sont mortes après une explosion le 8 septembre 2016.
La décharge de Tori-Avamé près de Cotonou au Bénin où huit personnes sont mortes après une explosion le 8 septembre 2016. YANICK FOLLY / AFP

Au Bénin, le président Patrice Talon accuse les responsables du site d'incinération après le drame de Tori-Avamé qui a coûté la vie à au moins huit personnes selon un bilan donné par le maire. 87 autres ont aussi été brûlées à des degrés divers en tentant de récupérer des sacs de farine avariée en cours de destruction dans une fosse jeudi dernier. Des enquêtes judiciaires et administratives sont ouvertes.

Publicité

Pour le président Patrice Talon, qui s'est exprimé dès son retour de Chine ce lundi soir, ce sont les responsables du site d'incinération qui sont coupables. « Ce qui s'est passé était prévisible et aurait pu être évité, mais l'opération a été menée sans le minimum de protection requis », a-t-il déclaré. Ces responsables devront en répondre devant la justice. Le chef de l'Etat a ajouté que « dans n'importe quel pays du monde, une telle opération aurait suscité la même tentation et la même ruée d'une certaine population vers les biens en destruction ».

L'accusation fait des vagues alors que le débat sur les responsabilités continue. Quelle est celle des autorités notamment, l'incinération a-t-elle eu lieu avec une autorisation, qui l'a délivrée, avec quelles normes de sécurité à remplir ? Des questions, il y en a aussi sur les causes de ce drame.

Pendant le week-end, des responsables locaux ont expliqué que, contrairement à ce qui avait été dit dans un premier temps, ce n'était pas un drame de la pauvreté. Plutôt de l'inconscience, de l'ignorance et de l'incivisme. Les Béninois espèrent que des mesures seront prises pour que ça ne se reproduise plus et que les enquêtes judiciaires et administratives établissent les responsabilités de chacun.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.