Accéder au contenu principal
Mali

Mali: deux enfants d'un responsable touareg enlevés à Bamako

L'avenue de l'OUA, à Bamako, au Mali.
L'avenue de l'OUA, à Bamako, au Mali. Mathieu Arnaudet/Getty Images

Au Mali, deux enfants de 6 et 8 ans ont été enlevés le week-end dernier à Bamako. L'affaire a créé un vif émoi et le père des enfants, un responsable d'un groupe armé touareg, membre du processus de paix, se dit très inquiet.

Publicité

C’est un père de famille effondré que RFI a contacté au téléphone. Ses deux enfants, âgés de 6 et 8 ans, jouaient devant son domicile à Bamako lorsqu’ils ont été rapidement kidnappés. Un peu plus tard, les ravisseurs ont appelé le père des enfants. « J’ai rapidement pu parler à mes enfants et les ravisseurs ont demandé une rançon », déclare Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun, un Touareg, secrétaire général et membre de la Coordination des peuples de l’Azawad (CMA), l’ex-rébellion.

L'homme a participé aux négociations de paix d’Alger et est surtout connu pour ses prises de position dans la crise malienne. « Quand c’est blanc, il dit que c’est blanc ; et quand c’est noir, il dit que c’est noir », confie l’un de ses proches.

L’enquête sur le rapt des deux enfants, initialement confiée au commissariat du 12e arrondissement de Bamako, est désormais transférée à la Brigade d’investigation judiciaire, la BIJ, preuve que l’affaire est prise au sérieux. S’agit-il d’un rapt crapuleux ? Y a-t-il des dessous politiques dans cet enlèvement, des règlements de compte entre groupes armés rivaux ? Une source proche de l’enquête commente : « Aucune piste pour le moment n’est privilégiée. L’urgent est de retrouver sain et sauf les deux enfants. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.