Accéder au contenu principal
Rwanda / Maroc

Visite au Rwanda à haute teneur politique pour le roi du Maroc

Le Maroc prépare son retour au sein de l'Union africaine et est en quête de soutiens sur la question du Sahara occidental.
Le Maroc prépare son retour au sein de l'Union africaine et est en quête de soutiens sur la question du Sahara occidental. REUTERS/Maghreb Agence Press/Pool

Mohammed VI est arrivé mardi soir 18 octobre à Kigali au Rwanda, première étape d'une tournée en Afrique de l'Est qui doit l'emmener en Tanzanie et en Ethiopie. C'est la première fois que le souverain et chef d'Etat marocain se rend dans la région. Cette visite intervient au moment où le Maroc cherche à réintégrer l'Union africaine qu'il a quittée il y a plus de trente ans pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique. Et c'est justement la suspension de la RASD que Rabat pose comme condition à son retour dans l'organisation panafricaine. Le Maroc considère en effet cette région, qu'il contrôle, comme partie intégrante de son territoire, alors que le Front Polisario milite pour son indépendance.

Publicité

La visite du roi du Maroc fait suite à celle effectuée par le président Paul Kagame à Casablanca en juin dernier et a pour objectif, selon la ministre rwandaise des Affaires étrangères, de « faire fructifier la coopération » entre les deux pays. Le Maroc souhaite en effet consolider son implantation économique sur le continent. Tandis que le Rwanda regarde de plus en plus les opportunités que peut représenter l'Afrique francophone. Des accords bilatéraux devraient d'ailleurs être signés.

Mais la visite dans la région de Mohammed VI a aussi un aspect plus politique. Le Maroc prépare en effet son retour au sein de l'Union africaine et est en quête de soutiens sur la question du Sahara occidental. Si le Rwanda fait partie de ceux qui soutiennent la position du Front Polisario, ce pays n'en est pas moins stratégique.

Depuis que Paul Kagame a été mis à l'honneur lors des MEDays de 2015 à Tanger, un rapprochement s'est effectué entre les deux pays. Selon les observateurs, le courant passe d'ailleurs plutôt bien entre le roi Mohammed VI et le chef d'Etat rwandais. Tous deux se retrouvant notamment sur des discours prônant la coopération sud-sud et anticolonialistes.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.