Accéder au contenu principal
Congo-Brazzaville

Crise dans le Pool: Mathias Dzon demande une conférence nationale

Un panneau à l'entrée de Kinkala, dans le Pool.
Un panneau à l'entrée de Kinkala, dans le Pool. Laudes Martial Mbon / AFP

« Ce qui se passe dans le Pool n'est pas une crise mais le fait de bandits dirigés par le pasteur Ntumi »... Les déclarations mercredi matin du président congolais Denis Sassou Nguesso font réagir l'opposition congolaise. « Pour moi il n'y a pas de crise », assurait encore le président Sassou Nguesso. Une affirmation qui fait réagir Mathias Dzon, le leader de l'Alliance pour la République et la démocratie (ARD). Il appelle les autorités à dire exactement ce qui se passe dans cette région, à en retirer les forces armées et à convoquer une conférence nationale où toutes les parties seraient invitées.

Publicité

Nous pensons qu'il y a une crise véritable dans le Pool... Nous avons proposé au gouvernement de retirer toutes ses forces du Pool... pour voir véritablement Ntumi a quelque chose à revendiquer

Mathias Dzon demande également qu'une commission d'enquête internationale se rende dans le Pool.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.