Accéder au contenu principal
Bénin

Bénin: à la télévision, les ministres présentent 77 réformes à venir

Un à un, les ministres ont présenté, à la télévision, les réformes qu'ils comptaient mettre en oeuvre.
Un à un, les ministres ont présenté, à la télévision, les réformes qu'ils comptaient mettre en oeuvre. Delphine Bousquet / RFI

Au Bénin, le Programme d'action du gouvernement, adopté fin octobre, a été lancé vendredi par le président Patrice Talon. Il prévoit 77 réformes et près de 300 projets phares pour les cinq prochaines années. Ce programme a aussi été lancé de façon inédite car l'ensemble du gouvernement s'est adressé à la Nation. La cérémonie, savamment orchestrée, a été enregistrée et diffusée dans la soirée sur la télévision nationale.

Publicité

La salle du Peuple de la présidence transformée en plateau de télévision : grande scène, caméra sur une grue, deux maîtres de cérémonie, projections de petits films.

Dans son discours, le président Patrice Talon dévoile le nom et l'esprit du programme : « Ce nom, c’est "le Bénin révélé" [...] Je crois en effet qu’il est temps de révéler au monde, mais aussi à nous-même l’incroyable potentiel de notre pays pour des investisseurs ayant ces atouts. Je confirme que mon mandat sera celui d’une relance dynamique. »

Coût : 9 000 milliards de francs CFA

Sur scène, chaque ministre présente les réformes et les projets phares de son secteur. Ambitieux, détaillés. Jean-Claude Houssou, ministre de l'Energie, de l'Eau et des mines : « Chers téléspectateurs, notre ambition, c’est de donner l’accès à l’eau potable à tous à l’horizon de 2021. Et cela se traduira par un certain nombre d’investissements pour l’équivalent de 12 000 localités qui sont aujourd’hui sans point d’eau moderne, fonctionnel. »

Le programme est estimé à 9 000 milliards de francs CFA. Mille sont déjà acquis et  60% viendront du privé. Abdoulaye Bio Tchané, ministre d'Etat chargé du Développement : « Nous avons confiance, nous avons conscience que nous sommes capables de lever ces ressources sur le marché. Nous avons des acteurs du secteur privé qui sont déjà avec nous. Nous avons conscience et nous avons confiance que nos partenaires de développement, continueront de nous soutenir. » Reste maintenant à savoir si ce programme aura le soutien des Béninois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.