Accéder au contenu principal
Togo

Togo: Yaovi Agboyibor reprend les rênes du Comité d’action pour le renouveau

Vue de Lomé, capitale du Togo (photo d'illustration).
Vue de Lomé, capitale du Togo (photo d'illustration). Creative commons Flickr CC BY-NC 2.0 Joshua Turner/Climate Centr

Le Comité d’action pour le renouveau a achevé son congrès samedi 14 janvier, avec l’élection de Me Yaovi Agboyibor, président fondateur du parti qu'il a conduit de 1991 à 2008. Après une longue crise du parti due à la succession, certains membres sont partis et le congrès sans surprise a ramené son ancien leader, celui qui ramène la méthode qui peut provoquer l’alternance.

Publicité

C’est sans surprise que le Comité d’action pour le renouveau a présenté à l’issue du congrès, Yaovi Agboyibor, comme le nouveau président du parti. Pour y arriver, les organisateurs du congrès ont trouvé le thème et préparé les militants, « Retour à la méthode pour l’alternance », et Yaovi Agbotibor a les mots pour expliquer cette méthode.

Il l’explique par la métaphore du fer noir et rigide qui se soumet à la braise du feu et au marteau : « A un moment donné le fer rougit, ça veut dire qu'en ce moment il se prête au dialogue. Y a le marteau. Si on ne fait pas attention on n’a que le fer rouge. Donc où est le marteau ? Si le moment approprié pour envoyer le marteau et donner au fer la forme qu’on souhaite. La forme, c’est le mode de gouvernance dont ce pays a besoin. »

Le fer, c’est le pouvoir qui régente le pays depuis 50 ans, la braise, le peuple et le marteau, les acteurs de l’opposition. Pour Yaovi Agboyibor, en reprenant les rênes du parti, il faut désormais faire la politique en s’indignant sans jamais se verser dans la haine et c’est la nouvelle alternative pour la crise politique du Togo qui n’a que trop duré.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.