Accéder au contenu principal
Côte d'Ivoire / Migrants

Côte d'Ivoire: les Ivoiriens en tête des candidats à l'immigration?

Nombre de migrants refusent d'être identifiés à leur arrivée sur le sol italien afin de pouvoir s'installer ou déposer une demande d'asile dans le pays européen de leur choix.
Nombre de migrants refusent d'être identifiés à leur arrivée sur le sol italien afin de pouvoir s'installer ou déposer une demande d'asile dans le pays européen de leur choix. Yara Nardi/Italian Red Cross press office

En Côte d’Ivoire, l’Etat communique sur sa politique de lutte contre l’immigration clandestine. La Côte d’Ivoire a enregistré plus de 800 migrants illégaux arrivés en Italie du 1er janvier au 15 février 2017. Et selon les autorités italiennes, on estime aujourd’hui à plus de 11 000 le nombre d’Ivoiriens qui ont traversé la Méditerranée depuis la fin de l’année dernière. L’Organisation internationale pour les migrations classe même les ressortissants ivoiriens en tête de liste des candidats à l’immigration clandestine en Europe. Cependant, du côté des autorités ivoiriennes, ce rang ne reflète pas forcement la réalité. Issiaka Konaté est le directeur général des Ivoiriens de l’étranger au Ministère de l’Intégration. Il répond aux questions de RFI.

Publicité

C'est difficile de déterminer la nationalité à partir de la simple déclaration des migrants.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.