Accéder au contenu principal
Soudan / UE / Libye

Migrations: l’UE peut-elle s’appuyer sur les milices janjawids pour contrôler les flux ?

Contre l'immigration illégale, l'UE finance des forces rapides chargées de garder la frontière nord du Soudan, avec la Libye. Ces forces seraient composées d'anciens miliciens jajawids.
Contre l'immigration illégale, l'UE finance des forces rapides chargées de garder la frontière nord du Soudan, avec la Libye. Ces forces seraient composées d'anciens miliciens jajawids. Carte / RFI

Au Soudan, les forces de soutien rapide, actives le long de la frontière avec la Libye, sont chargées de garder ces frontières contre l’immigration illégale et des voix s'élèvent pour dénoncer leur possible financement par l'Union européenne (UE). Ces forces sont principalement composées d'anciennes milices janjawids, connues pour les atrocités commises au Darfour. L'Union européenne est de plus en plus critiquée par des ONG sur sa politique migratoire, critiques qui émanent de l'enceinte même du Parlement européen. De retour du Soudan, où elle était à la tête d'une délégation parlementaire, Marie-Christine Vergiat, députée, membre de la gauche unitaire européenne ainsi que de la Commission de droits de l'homme, demande à la Commission européenne de réexaminer le processus de Khartoum et de revoir la politique migratoire de l’UE concernant la corne de l’Afrique.

Publicité

L’Union européenne est obsédée par le contrôle de la frontière Nord, bien évidemment : celle qui va vers la Libye, essentiellement parce qu’elle est poreuse. Elle veut absolument endiguer les flux qui vont vers l’Union européenne. Et que se passe-t-il à cette frontière-là ? On sait que ce sont les Janjawids, les milices soudanaises, qui contrôlent cette frontière.Comment peut-on envisager de travailler avec des milices pour contrôler les frontières de l’Union européenne ?On était au Soudan avec un certain nombre de mes collègues, ils nous ont assuré qu’ils ne travaillaient pas avec les milices. Toutes les autres personnes que nous avons rencontrées au Soudan nous ont dit : il n’y a que les milices dans cette région du monde, et oui, ce sont les Janjawids qui contrôlent cette région.L’Union européenne ne peut pas financer ce genre de structure. On marche complètement sur la tête !

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.