Accéder au contenu principal
Tchad

Tchad: l’opposition dénonce la corruption du «système» au pouvoir

Le président du Tchad Idriss Déby Itno à Ndjamena, le 22 novembre 2014.
Le président du Tchad Idriss Déby Itno à Ndjamena, le 22 novembre 2014. MIGUEL MEDINA / AFP

Idriss Déby, était, ce dimanche 25 juin, l'invité d'«Internationales», l'émission de RFI, TV5 Monde et du journal Le Monde. A l'heure où le Tchad, un des piliers de la lutte antiterroriste au Sahel, est confronté à une grave crise économique, le président tchadien menace de retirer une partie de ses troupes engagées dans les pays voisins en raison du coût de ces opérations et du manque de soutien financier de ses partenaires. Des propos qui sonnent comme un chantage aux yeux de Mahamat Ahmad Alhabo, ex-ministre et ancien ambassadeur du Tchad à Paris, aujourd'hui, opposant.

Publicité

Il (Idriss Déby) veut faire pression pour qu’on lui donne de l’argent ou qu’on le protège.

Mahamat Ahmad Alhabo, coordonnateur du regroupement des partis de l'opposition et secrétaire général du PLD

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.