Accéder au contenu principal
RD CONGO

RDC: des contrats d’exploitation forestière annulés pour irrégularités

Un tronc remorqué dans une zone protégée de la forêt de Bikoro au Congo.
Un tronc remorqué dans une zone protégée de la forêt de Bikoro au Congo. AFP/Emmanuel Angleys

En République démocratique du Congo, cinq contrats signés avec quatre entreprises d’exploitation forestière ont été annulés. Selon le ministre de l’Environnement et du développement durable, Amy Ambatobe Nyongolo, ces contrats conclus avant lui sont entachés d’irrégularité.

Publicité

La mesure frappe quatre sociétés d’exploitation forestière. Les bâtisseurs du Congo, Action pour le Congo, Ilosado, et Ondika ont vu leurs contrats de concession forestière annulés. Le ministre de l’Environnement et du développement durable a affirmé que ces contrats ont été conclus avec son prédécesseur en violation des dispositions légales. Amy Ambatobe Nyongolo veut donc améliorer et renforcer la gestion des forêts. Pour cela, il fait appel aux organisations de la société civile, fer de lance, selon lui, de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion des ressources forestières.

Outre la contribution du secteur privé, véritable levier du développement, et celle des communautés locales, le ministre de l’Environnement a également insisté sur l’appui des partenaires techniques et financiers pour réaliser la vision du gouvernement dans ce domaine. Selon Amy Ambatobe, la RDC bénéficie actuellement de deux cents millions de dollars américains, un financement de l’initiative des forêts de l’Afrique centrale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.